Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Dans les coulisses de l'album de Serge Gainsbourg : Aux armes et cætera

Par

Philippe Sallé vous fait découvrir ou redécouvrir les pépites de sa discothèque. Aujourd'hui : le premier disque d'or de Serge Gainsbourg, Aux armes et cætera est le treizième album studio de Serge, sorti le 13 mars 1979, en quelques mois, l’album est vendu à 300 000 exemplaires

Pochette de l’album Aux armes et cætera de Serge Gainsbourg Pochette de l’album Aux armes et cætera de Serge Gainsbourg
Pochette de l’album Aux armes et cætera de Serge Gainsbourg

Tel le phénix, Serge a toujours su renaître de ses cendres, embrasser son époque, et donner la leçon aux petits jeunes qui se tapent la frime. Pas de doute, en 1979, Gainsbourg est jamaïcain, il écrit et compose l’album Aux armes et cætera dans les Studios Dynamic Sounds à Kingston en Jamaïque en moins d’une semaine. Il fait écrire la musique par de célèbres musiciens jamaïcains, notamment Sticky Thompson , mais aussi Sly Dunbar et Robbie Shakespeare (Sly & Robbie ), et les choristes de Bob Marley : les I Threes . L’album Aux armes et cætera a permis de diffuser le reggae en France, l’impact se fait tout d’abord sur le plan musical, puisque le reggae est un genre nouveau, de surcroît en français. Puis il se fait sur un plan polémique à cause de son titre phare. Aux armes et cætera devient le premier disque d’or de sa carrière. En quelques mois, l’album est vendu à 300 000 exemplaires.

Publicité
Logo France Bleu
loading

Aussi beau visuellement qu'intense musicalement, voici la version vinyle Picture disc de l'album :  Aux armes et cetera

Edition vinyle Picture Disc de l'album : Aux armes et cetera de Serge Gainsbourg

Serge et les I thress au Studio Dynamic Sounds à Kingston en 1979

Serge et les I thress au Studio Dynamic Sounds à Kingston en 1979
Publicité
Logo France Bleu