Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

ECOUTEZ - Concert Les nuits transfigurées par l'Orchestre de l'Opéra national de Lorraine

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

L'Opéra national de Lorraine vous propose l'enregistrement d'un concert exceptionnel, suite aux annulations successives des spectacles en cette période de confinement.

Orchestre national de Lorraine
Orchestre national de Lorraine © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Les multiples annulations de spectacles et concerts duent à la situation sanitaire liée au Covid-19, ont poussé l'Opéra national de Lorraine à vous proposer une autre manière de profiter des ses évènements. Les salles devaient ouvrir le 15 décembre, mais la date d'ouverture a encore été repoussée et les spectacles programmés durant les fêtes annulés ou repoussés. Qu'à cela ne tienne, l'Opéra national de Lorraine ne baisse pas les bras et c'est sur France Bleu Lorraine et gratuitement, que vous pourrez assister à un concert de qualité pour les fêtes de fin d'année.

France Bleu Lorraine soutient le monde culturel

France Bleu Lorraine diffuse, en prime,  sur francebleu.fr, le concert "Les nuits transfigurées" par l'Orchestre de l'Opéra national de Lorraine, le Samedi 2 janvier 2020 à 18h, sous la direction musicale de Bas Wiegers. Ecoutez ici :
 

Au programme :

Première partie : Arnold Schönberg "La nuit transfigurée, opus 4" 

La nuit transfigurée, opus 4 de Arnold Schönberg

Partant d’un poème de Richard Dehmel, le compositeur nous donne rendez-vous dans la nuit froide d’une forêt chauve, où nous sommes témoins d’une scène entre deux amants : une femme avoue à un homme qu’elle attend un enfant qui n’est pas de lui, et tous deux flirtent avec le mystère de l’existence. Quelques années et deux quatuors à cordes plus tard, Schönberg fera basculer le 20e siècle dans l’atonalité́. Transfiguration de la nuit en jour, transfiguration du mode mineur par le mode majeur, transfiguration de la poésie par la musique pure, La Nuit transfigurée reste pour l’heure sur les rives du romantisme. Mais la beauté́ toxique qui s’y donne à entendre annonce déjà̀ la dissolution prochaine de la tonalité́ et la promesse de contrées inconnues. 

Deuxième partie : Willem van Otterloo "Sérénade pour douze cuivres, harpe, piano, célesta et percussions" 

Sérénade pour douze cuivres, harpe, piano, célesta et percussions de Willem van Otterloo

Willem van Otterloo était un chef d'orchestre et compositeur néerlandais. Il n’a pas composé beaucoup d’œuvres, mais cette pièce est une merveille, mettant en valeur les trois groupes de cuivres (trompettes, cors, trombones et tubas), ainsi que les percussions, la harpe et le piano. Difficile à jouer, elle révèle un formidable panel d’émotions. Depuis la fière Marche qui ouvre le morceau en passant par le magnifique et sombre Nocturne, les longues mélodies sont accompagnées d’accords « épicés », faisant vaguement allusion à Kurt Weill ou Maurice Ravel. Dans le Scherzo, tout le monde est rempli d’énergie et d’excitation. Le morceau s’achève avec un Hymne très beau, commençant petit et introverti, mais s’étoffant pour finir en superbe apogée.
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess