Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Invitez chez vous des artistes du Monde entier avec le "Lille Piano(s) Festival Digital"

-
Par , France Bleu Nord

Face à la crise, le Lille Piano(s) Festival aura bien lieu : l’Orchestre National de Lille vous donne rendez-vous les 12, 13 et 14 juin pour un festival entièrement digital !

Un événement de l'Orchestre National de Lille
Un événement de l'Orchestre National de Lille - O.N.L.

Le Lille Piano(s) Festival : une programmation de concerts gratuits en direct et en rediffusion sur la chaîne youtube et la page facebook Orchestre National de Lille.

Les 12, 13, et 14 juin, 19 concerts en direct ou en différé depuis l’auditorium à Lille ou bien encore depuis Brooklyn, Philadelphie, Amsterdam et Bruxelles ! Les musiciens de l’Orchestre National de Lille aussi seront bien entendu présents.

Tous les concerts du « Lille Piano(s) Festival Digital » sont à retrouver en direct puis en replay sur la chaîne YouTube de l’Orchestre National de Lille !

Francois Bou Directeur général de l’Orchestre National de Lille :

"Notre Lille Piano(s) Festival aura bien lieu ! Nous n’avons pas voulu baisser les bras devant l’adversité mais vous permettre d’accueillir sur vos écrans, trente artistes qui nous ont fait l’amitié de répondre présent pour vous proposer de superbes programmes dans un format nouveau, entièrement numérique. 

Ainsi, les 12, 13, et 14 juin, 19 concerts seront joués en direct ou en différé depuis notre auditorium à Lille ou bien encore depuis Brooklyn, Philadelphie, Amsterdam et Bruxelles ! Les musiciens de l’Orchestre National de Lille aussi seront bien entendu au rendez-vous. Classique, jazz, electro, ciné-concert, programmes famille, c’est à un festival innovant et pétillant que nous vous convions…chez vous, cette année !"

Un événement de l’Orchestre National de Lille
Un événement de l’Orchestre National de Lille - O.N.L.

Le Programme :

Tous les concerts du « Lille Piano(s) Festival Digital » sont à retrouver en direct puis en replay sur la chaîne YouTube de l’Orchestre National de Lille !

Vendredi 12 juin

  • 19h > 19h40 jazz avec Xavi Torres Trio "A Kind of Beethoven"
  • Clarinette basse Joris Roelofs
  • Batterie Joan Terol

Xavi Torres, pianiste finaliste du très prestigieux concours de l’Institut de Jazz Thelonious Monk à Washington nous invite à parcourir les sonates les plus connues de Beethoven. Il forme un trio avec le virtuose Joris Roelofs, considéré comme l’un des plus grands joueurs de clarinette basse (il s’est notamment produit avec Dee Dee Bridgewater), et avec le batteur Joan Terol avec qui le pianiste collabore depuis plus de 10 ans. En posant un regard particulier sur ces sonates, Xavi Torres en extrait tous les sons possibles.

  • 20h > 20h30 jazz avec Lucienne Renaudin Vary & Félicien Brut, trompette & piano à bretelles. Œuvres de Bartók - Bernstein - Dvorák - Galliano - Höhne - Rodgers -Rossini

Venez découvrir un duo plein de malices : Lucienne Renaudin Vary à la trompette   et Félicien Brut à l'accordéon.

D’un côté, Lucienne Renaudin Vary, « Révélation » aux Victoires de la Musique Classique en 2016 et trompettiste d’exception ; de l’autre, Félicien Brut, l’un des accordéonistes les plus innovants de la jeune génération. Avec eux, les frontières s’estompent, les genres musicaux coexistent et un vent de folie souffle sur la scène. "Lucienne Renaudin Vary se produit avec l’aimable autorisation d’Erato / Warner Classics"

Leur concert passera ainsi du bal musette à l’opéra, du romantisme de Grieg aux comédies musicales de Broadway.
Leur bonne humeur est communicative. 

Rediffusion sur France Bleu Nord pour la Fête de la Musique le dimanche 21 juin dès 20h
Rediffusion sur France Bleu Nord pour la Fête de la Musique le dimanche 21 juin dès 20h - O.N.L.

À retrouver sur France Bleu Nord lors de l’émission spéciale Fête de la Musique le 21 juin à 20h et en réécoute ICI

CONCERT LPFD DI 2106 A

CONCERT LPFD DI 2106 B

  • 20h30 > 21h30 récital de Alexandre Kantorow, 1er Prix du Concours International Tchaïkovski. Brahms : 4 Ballades op. 10 et sonate n°3 op. 5 en fa mineur

Alexandre Kantorow est le nouveau prince du piano français. En 2019, il remportait le très prestigieux Concours Tchaïkovski de Moscou, devenant le premier musicien tricolore à gagner cette compétition. Le récent Lauréat de la Victoire de la Musique (dans la catégorie Soliste Instrumental) se produit dans un programme entièrement consacré à la musique de Brahms, avec quelques-unes des pages les plus marquantes de la jeunesse du musicien allemand. 

Les 4 Ballades de l’opus 10, témoignant de l’amour naissant de Brahms pour Clara Schumann, laissent place à la grandiose Sonate n°3 en fa mineur.

  • 21h30 > 22h récital : Jean-François Zygel improvise sur Beethoven #1 au piano

Les concerts de Jean-François Zygel sont un bonheur toujours renouvelé. Remarquable pédagogue, le pianiste et compositeur n’a pas son pareil pour offrir des clés d’écoute à la fois savantes et accessibles. Amoureux de Beethoven, le trublion et formidable homme de scène présente un aspect méconnu de la vie du génie allemand : l’improvisation. 

On le sait peu, mais Beethoven était un immense improvisateur pour le public viennois. À sa manière puissamment originale, Zygel apporte sa pierre à l’édifice liée aux commémorations du 250ème anniversaire de la naissance du compositeur.

  • 22h > 23h jazz avec Erik Truffaz
  • Trompette Erik Truffaz
  • Piano Estreilla Besson

C’est l’un des plus grands jazzmen français. Depuis 1993, Erik Truffaz multiplie les expériences musicales : rap, drum’n bass, traditions indiennes, électroacoustique…

Aucun genre stylistique ne résiste à son appétit, à l’instar de son modèle, le mythique Miles Davis. Et cette soif de découvertes, le trompettiste jurassien la démontrera une nouvelle fois aux côtés d’une des étoiles montantes de la scène actuelle, la flamboyante pianiste et compositrice Estreilla Besson.

Samedi 13 juin 

  • 18h35 > 19h récital avec Bernard Foccroulle à l'orgue, BernardFoccroulle© D.R. Œuvres de Bull - Bach - Florentz Foccroulle - van den Kerckhoven

Après avoir été le directeur de La Monnaie de Bruxelles et du Festival d’Aix-en-Provence, Bernard Foccroulle est revenu à ses premières amours : composer et jouer de l’orgue. Des activités qu’il n’a jamais interrompues mais qu’il retrouve ici pleinement pour notre plus grand plaisir.

Pour ce concert, l’organiste belge passe, avec autant de bonheur et d’intelligence, de maîtres méconnus (Bull, van den Kerckhoven) au répertoire contemporain, sans oublier Johann Sebastian Bach, figure majeure de l’orgue baroque. Un magnifique voyage à travers les siècles.

Concert enregistré à Bruxelles sur l’orgue de l’Église Notre-Dame du Sablon

  • 19h > 20h05 récital : Intégrale des Sonates pour violoncelle et piano de Beethoven #1, sonate n°2 pour violoncelle et piano en sol mineur, sonate n°4 pour violoncelle et piano en do majeur, sonate n°5 pour violoncelle et piano en ré majeur

Les deux dernières Sonates pour violoncelle et piano sont l’un des trésors méconnus de l’ultime période de Beethoven.

Le violoncelle y chante magnifiquement, affirmant son rôle nouveau dans la musique de chambre. Mais c’est peut-être dans la cinquième sonate que Beethoven se révèle le plus visionnaire. Composée en 1815, l’oeuvre présente une richesse presque orchestrale et l’instrument déploie de splendides lignes mélodiques dignes des Suites de Bach. On peut compter sur les fidèles duettistes, le pianiste Jonas Vitaud et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière, pour sublimer la beauté de ces sonates exceptionnelles.

  • 20h > 20h30 récital : Jean-François Zygel improvise sur Beethoven #2 au piano

Célébrer Beethoven, c'est d'abord célébrer sa musique, son énergie rythmique, ses motifs, ses thèmes puissants et dessinés.

Pour cette deuxième improvisation hommage à Beethoven, qui a tant bouleversé de son vivant les codes de la musique classique, le génial Jean-François Zygel continuera d’offrir au répertoire du compositeur un nouveau souffle, une nouvelle écoute, renouant ainsi avec l'essence même de la musique : la création.

  • 20h30 > 21h20 récital de Paul Lay "Beethoven at Night", hommage à Beethoven au piano

Le pianiste de jazz Paul Lay réinvente les plus belles pages de Beethoven en improvisant à partir des thèmes du compositeur. Il développe au piano de nouvelles formes à partir de fragments d’oeuvres tout en y conservant l’esprit du compositeur : du rythme, des mélodies entêtantes, des ruptures, du silence.

Entre musique écrite et improvisée, Paul Lay mêle la partition originale aux autres mondes auxquels sa musique est modelée : le jazz et le blues notamment.

  • 21h30 > 22h30 récital de Jonathan Biss. Beethoven : sonate pour piano n°8 en do mineur, « Pathétique », Op. 13, sonate pour piano n°27 en mi mineur, Op. 90, sonate pour piano n°32 in do mineur, Op. 111

Jonathan Biss est un immense interprète de Beethoven. Ce pianiste américain vient de faire paraître le neuvième et dernier disque de l’intégrale des 32 sonates pour piano qu’il avait commencée en 2011 !

Outre-Atlantique, Jonathan Biss est réputé pour la clarté et l’équilibre de son jeu capable de concilier les exigences extrêmes d’une oeuvre comme la Sonate n°8, l’épure fulgurante de la Sonate n°27 ou l’hallucinante profondeur contrapuntique de la Sonate n°32, ultime sonate d’un Beethoven au zénith de son art. Une expérience musicale exceptionnelle.

Concert enregistré à Philadelphie

  • 22h35 > 23h20 jazz avec Izvora quintet
  • Accordéon et accordina : Christophe Delporte
  • Piano Yves Gourmeur
  • Saxophone(s) Rhonny Ventat
  • Contrebasse Adrien Tyberghein
  • Batterie et percussions : Jérome Baudart

« Izvora » signifie « la source » en slovène. Une source de pure sensualité musicale, éclatante et poétique. Izvora nous entraîne dans un univers étincelant et raffiné, dévoilé par des arrangements et compositions originales ainsi que par les sonorités tantôt intimistes, tantôt virtuoses de ses artistes. Un quintet flamboyant entre rythmes obstinés et mélodies lyriques, osant les prémices improvisés, dont les influences classique, jazz et musique du monde envoûtent l’âme.

Rediffusion sur France Bleu Nord pour la Fête de la Musique le dimanche 21 juin dès 20h
Rediffusion sur France Bleu Nord pour la Fête de la Musique le dimanche 21 juin dès 20h - O.N.L.

À retrouver sur France Bleu Nord lors de l’émission spéciale Fête de la Musique le 21 juin à 20h et en réécoute ICI

CONCERT LPFD DI 2106 C

CONCERT LPFD DI 2106 D

CONCERT LPFD DI 2106 E

CONCERT LPFD DI 2106 F

  • 23h20 > 23h40 électro avec Neebiic

Autour de son attirail de synthétiseurs, le duo Neebiic, autoproclamé « électro avant-ringardiste », concocte des morceaux qui oscillent entre exploration aquatique et maladresse poétique, tel un Monsieur Hulot si paisible et si joliment à côté de la plaque. Sur des boîtes à rythmes rudimentaires, ils farfouillent dans leurs programmes pour enrober des mélodies charmantes et narratives. Un concert électro-singesque planant et décalé !

Dimanche 14 juin 

  • 11h > 11h40 : Décrocher la lune, ciné-concert pour les tout-petits

JEUNE PUBLIC dès 3 ans

Décrocher la lune

Bave circus

Le trop petit prince

La passeuse d’âmes

The knitted nights

Beau voyage

Hezarfen

  • Voix, piano, clavier, bruitages : Ollivier Leroy
  • Percussions, xylophone, voix : Pierre-Yves Prothais

Production Label Caravan

Il était une fois un homme sur une échelle qui souhaitait décrocher la lune. Soudain, celle-ci tombe et devient très malicieuse…

Ce petit joyau d’animation est l’un des sept court-métrages présentés par le duo Ollivier Leroy et Pierre-Yves Prothais pour un ciné-concert plein d’imagination. L’un aux claviers et l’autre aux percussions enrichissent l’image d’instruments insolites (l’harmonium indien, le Gourumi, la guimbarde vietnamienne…), parfois inventés (le “lame dans l’eau”, le “tongue à tube”…) pour susciter l’émerveillement des tout-petits.

  • 14h > 14h30 : Piano Zolo

TOUT PUBLIC dès 6 ans

  • Piano Romain Dubois

Piano Zolo est l’aboutissement de plusieurs années d’expérimentations, de compositions, où les frontières de style n’ont au final que peu d’importance. Seule contrainte pure, celle de l’instrument poussé dans ses retranchements. Le musicien développe ici, sous l’apparente sobriété du piano, les impulsions d’une musique tantôt minimaliste et chaleureuse, aussi bien que têtue, musclée et orchestrale.

Concert enregistré à Brest - Studio Stang

  • 17h10 > 18h récital avec Marie-Ange Nguci : Autour de la Fantaisie de Beethoven. Œuvres de Bach/Busoni - Beethoven Froberger - Ravel - Scriabine

Née en Albanie, Marie-Ange Nguci est une pianiste d’une stupéfiante précocité.

Dès son entrée au Conservatoire de Paris à l’âge de treize ans, elle impressionne ses professeurs par sa virtuosité, son instinct et sa maturité intellectuelle. En 2018, le magazine Vanity Fair l’a même désignée parmi les 30 étoiles montantes de moins de 30 ans en France, couronnant un remarquable début de carrière. Son récital fera entendre toute la poésie de son jeu dans un programme très éclectique qui témoigne de sa curiosité musicale sans limites.

  • 18h30 > 19h récital :  Jean-François Zygel improvise sur Beethoven #3

Pour Jean-François Zygel, improviser n’est pas qu’une performance.

C’est un véritable travail de composition. « Quand j’entre en scène, beaucoup de sentiments, d’énergie, d’intensité s’engouffrent en moi. Mais jusqu’au moment où je m’installe sur la banquette devant le piano, je n’ai aucune idée de ce qui va se passer, de la musique qui va en sortir. » Pour ce troisième et dernier « récital d’improvisation », Jean-François Zygel continuera sans nul doute à nous surprendre !

19h > 19h50 récital : intégrale des Sonates pour violoncelle et piano de Beethoven #2. Sonate n°1 pour violoncelle et piano en fa majeur, sonate n°3 pour violoncelle et piano en la majeur

  • Violoncelle Victor Julien-Laferrière
  • Piano Jonas Vitaud

Les sonates pour violoncelle et piano de Beethoven signent l’avènement de la sonate moderne telle que nous la connaissons. En 1796, Beethoven a vingt-six ans et rencontre le violoncelliste du roi Frédéric Guillaume II, pour lequel il écrit deux belles oeuvres où le violoncelle quitte son rôle de simple accompagnateur. Changement de cap avec la Sonate n°3, la plus célèbre du cycle. Écrite en 1808 par un Beethoven âgé de 38 ans, la pièce exploite toutes les possibilités expressives des deux instruments.

L’excellent pianiste Jonas Vitaud et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière, lauréat du prestigieux Concours Reine Elisabeth en 2017, interprètent ce jalon important de l’histoire de la musique.

20h > 20h40 concert de Beethoven : concerto pour piano n°3, concerto pour piano n°3

  • Piano David Kadouch
  • Orchestre National de Lille, direction Alexandre Bloch

Le Concerto n°3 est le premier « grand » concerto de Beethoven. Pour la première fois, le compositeur allemand s'affranchit de ce qu'il y avait encore de classique dans les deux premiers et fait entendre une musique héroïque et passionnée. On raconte que Beethoven au piano improvisa le jour de la première en plaçant sur le clavier une feuille criblée de figures que son ami Ignaz von Seyfried compara à des hiéroglyphes ! Ce chef-d’oeuvre romantique profitera de la belle complicité entre Alexandre Bloch, Directeur musical de l’orchestre, et David Kadouch, pianiste aux doigts virtuoses.

21h > 22h jazz avec Dan Tepfer : Natural Machines

Pianiste de jazz virtuose d’origine franco-américaine, Dan Tepfer revisite Coltrane ou Brel aussi bien que les Variations Goldberg de Bach. Pour « Natural Machines », il renoue avec ses études d’astrophysique en explorant l’intersection des algorithmes et de l’improvisation. Grâce au Disklavier de Yamaha, piano acoustique traditionnel doté de la capacité d’être piloté par l’ordinateur, il écrit des programmes qui répondent en temps réel à ses improvisations. Simultanément, des projections algorithmiques créent un univers visuel envoûtant qui révèle la structure musicale sous-jacente.

Concert capté en direct de New York (Brooklyn)

Tous les concerts du « Lille Piano(s) Festival Digital » sont à retrouver en direct puis en replay sur la chaîne YouTube   #LillePianosDigital    de l’Orchestre National de Lille !

INFOS + ICI  concert/lille-pianos-digital-2020/

Choix de la station

À venir dansDanssecondess