Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Patrimoine

La Villa Majorelle, l’écrin nancéien Art Nouveau, rouvre ce week-end

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine

Découvrez le magnifique travail de restauration de la première maison Art Nouveau à Nancy.

Porte d’entrée décor de monnaie-de-pape de la Villa Majorelle
Porte d’entrée décor de monnaie-de-pape de la Villa Majorelle © Radio France - Véronique LORRE

L’histoire de cette maison unique à Nancy remonte à 1898.  L'ébéniste et industriel Louis Majorelle, confie à l’architecte Henri Sauvage la construction de sa maison personnelle.

Construite en 1901 et 1902 la Villa Majorelle est la première entièrement art nouveau de Nancy. La commande de Louis Majorelle devait refléter l’état d’esprit de son travail : modernité, dynamisme et simplicité non ostentatoire. Sauvage fait appel à ses amis décorateurs : le céramiste Alexandre Bigot, le peintre Francis Jourdain. Louis Majorelle conçoit naturellement les meubles de sa maison et le verrier Jacques Gruber est chargé des vitraux. Henri Sauvage remerciera Louis Majorelle pour la confiance au jeune artiste qu’il était et «pour la liberté inespérée qu’il me laissa, ne m’imposant ni les limites d’un crédit, ni ses idées personnelles».

Une maison classée au Patrimoine des Monuments Historiques et labellisée "Maisons des Illustres" en 2011

A la mort de Louis Majorelle son fil unique, le peintre Jacques Majorelle, contraint pour des raisons de santé de vivre dans la chaleur du Maroc, décide de se séparer de ce joyau. Pris de regrets, il rachètera, quelques mois plus tard, les meubles qui étaient jusqu'à maintenant au Musée de l'Ecole de Nancy.  Fort heureusement vendu à l’Etat qui le cédera à la ville de Nancy en 2003, la villa n'a pas subi d'énormes modifications. Elle a été classée  Monument Historique en 1996 et a obtenu en 2011 la label des «Maisons des Illustres». Voilà une maison qui garde intact le souvenir d’un grand artiste de l’Art Nouveau et voit revenir, à l'occasion de cette rénovation, la salle manger, le salon et la chambre à coucher d'époque.

Le salon conçu par Louis Majorelle et restitué à la Villa par le Musée de l'Ecole de Nancy - Radio France
Le salon conçu par Louis Majorelle et restitué à la Villa par le Musée de l'Ecole de Nancy © Radio France - Véronique LORRE

Une maison familiale

Dans cette maison, Louis Majorelle a connu d'après les archives un bonheur familial et amoureux auprès de sa femme Jane Kretz dont les initiales ont inspiré, à la famille, l'autre nom de ce petit bijou : la villa Jika. Le décès de sa femme en 1913 le laissa dans une grande peine mais il continua d'y habiter jusqu'à sa disparition en 1926.

La chambre à coucher conçue par Louis Majorelle - Radio France
La chambre à coucher conçue par Louis Majorelle © Radio France - Véronique LORRE

Restaurée d'après les photos archives et les sondages des experts

La salle à manger conçue par Louis Majorelle - Radio France
La salle à manger conçue par Louis Majorelle © Radio France - Véronique LORRE

La Villa a été restaurée, d'après les photos d'archives et avec l'aide de sondages de ses murs et de ses boiseries, comme elle était lors de la mort de Louis Majorelle. Habillée de boiseries courbées, de ferronneries minutieuses, de papiers peints colorés, de vitraux éclatants et de fresques murales, elle est un hommage à la nature et l'écrin qui vous fera tout voir, tout ressentir de la beauté de l'Art Nouveau.

De nouveaux horaires d'ouverture

Après ce weekend d'ouverture festif et gratuit, la Villa Majorelle sera désormais ouverte au public du mercredi au dimanche. Le matin de 9h à 12h pour les groupes et l'après-midi de 14h à 18h pour les individuels. Plein tarif : 6 euros. Tarif réduit : 4 euros

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu