Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les pouvoirs de la musique sur nos émotions

-
Par , , France Bleu

On se doutait que la musique influence nos émotions mais c'est désormais prouvé. On fait le point sur quelques bienfaits liés à nos chansons préférées.

Dans Minute Papillon !, Sidonie Bonnec s'interroge sur les pouvoirs de la musique. Son invité est Emmanuel Bigand, chercheur à l'Institut Universitaire de France rattaché à l'Université de Bourgogne et co-auteur du livre "La symphonie neuronale". Ensemble, ils détaillent les bienfaits de la musique.

Le pouvoir apaisant de la musique

La musique joue un rôle évident dans la régulation de nos émotions. Emmanuel Bigand, chercheur à l'Institut Universitaire de France rattaché à l'Université de Bourgogne, explique qu'il existe des musiques propices à apaiser nos anxiétés. 

Il donne l'exemple d'un bébé laissé seul dans une pièce qui pleure moins vite si on lui laisse un fond musical. Cette musique est une présence qui donne le sentiment d'être en contact avec les autres. 

Le chercheur cite également une étude menée par l'université de Californie à Berkeley qui montre que la musique est le meilleur antidote contre le stress induit par le confinement lié au COVID. La musique est plus efficace que le sport dans le salon ou les apéros-virtuels.

Pourrait-on se passer de musique ? 

Si l'être humain n'avait pas inventé la musique, le monde serait très différent. Emmanuel Bigand explique que, sans musique, les relations humaines seraient ternes et sans émotion. La richesse et la qualité de nos dialogues viennent de sa musicalité. Privés de cette référence, nous serions face à des échanges froids et monocordes.

Les drogués de musique

Nos morceaux de musique préférés jouent sur la dopamine, le fameux circuit de la récompense de notre cerveau. Le pouvoir dopant de la musique est tel que l'écoute de chansons est totalement proscrite dans de nombreux événements sportifs. 

D'ailleurs, Emmanuel Bigand rappelle que l'écoute de musique et l'usage de drogues activent des zones communes dans notre cerveau. On peut donc littéralement être drogué à la musique.

Certains sont d'ailleurs accros à la plus Bleu des radios... 

  • Chant
Choix de la station

À venir dansDanssecondess