Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco ind’è noi

Relance Eco : malgré les contraintes, riparte a "Voce" in Pigna

-
Par , France Bleu RCFM

Le groupe "A Cumpagnia" a donné le "La" de la saison musicale en Balagne ce mardi et notamment di u Centru Naziunale di Creazione Musicale "Voce", installé à l'Auditorium de Pigna. Pour un beau succès populaire.

Pigna et ses traditions culturelles
Pigna et ses traditions culturelles

"Voce" est une structure née en 2009 de la fusion de deux associations, E Voce di u Cumune créée en 1978 et Festivoce en 1991, avec pour objectif de maintenir leurs lignes directrices : la formation et la recherche menées dans le domaine des musiques traditionnelles, la création et la diffusion. La tradition se perpétue donc fortement dans ce village de la piève d’Aregno, à tel point qu’elle a pris le dessus sur les contraintes et les craintes liées à l’épidémie de Covid-19 en devenant cet été l'une des toutes premières à organiser des manifestations culturelles et recevoir du public en Balagne. Bien lui en a pris : le groupe « A Cumpagnia » a ouvert le bal ce mardi remplissant l’Auditorium de Pigna.

L'Auditorium de Pigna
L'Auditorium de Pigna

ENTRETIEN ECO AVEC ... Jérôme CASALONGA, Directeur du CNCM

Malgré les contraintes, vous teniez absolument à rouvrir cette saison ? Pourquoi ?

"Il fallait reprendre au plus vite, pour nous, la culture musicale, le public, mais en conformité pleine et entière évidemment avec le protocole sanitaire (port du masque obligatoire pour tous, siège vacant entre 2 spectateurs ou groupe de moins de 10 personnes, circulation à sens unique, distances de sécurité, gel hydroalcoolique). Protocole qui n’empêche pas la tenue de concerts et de manifestations publiques. 

Pour quel résultat ?

« Plus que positif ! Ces gestes barrières et contraintes n’ont pas empêché plus d’une centaine de personnes de venir assister à cette ouverture (NDLR : la contenance maximum est de 140 places pour cette structure). L’organisation s’est bien passée et il y a eu surtout une émotion assez forte pour la reprise avec des musiciens dans le public parmi lesquels la chanteuse Isia Higelin et elle qui me disait qu’elle avait été obligée elle d’annuler toutes ses tournées. C’est sûr c’est plus problématique pour les grands concerts que pour nous ».

Le groupe "A Cumpagnia" a donné le "La"
Le groupe "A Cumpagnia" a donné le "La"

Vous expliquez comme ce succès ? La soif de tout un chacun de pouvoir ressortir, se retrouver ?

« Ça s’explique d’abord par le fait que nous avons été les premiers à remettre la machine en route et tant mieux pour les groupes qui nous sont fidèles comme « A Cumpagnia ». Pour le public on ne savait pas du tout et puis rapidement, dans les trois jours précédant le concert on voyait qu’au niveau des réservations ça se présentait bien. Le fait qu’en Balagne au même moment il n’y avait pas beaucoup de concerts aux alentours, ça a un peu concentré la chose »

Il vous fallait reprendre pour des raisons économiques aussi ?

« Ah bien sûr ! Pour nous et pour les musiciens, parce que si on ne fait pas de concerts il n’y a pas ressources pour nous et pas de cachets pour eux et s’il n’y a pas de cachets ? (…) C’est vrai que des mesures ont été prises pour les intermittents du spectacle par le Président Macron pour qu’on puisse avoir une année supplémentaire pour réaliser nos dates mais il faut les réaliser quand même, et puis ce n’est pas seulement avec les Assedic que les artistes peuvent vivre. C’est la partie administrative par laquelle il faut passer mais au niveau artistique il est de continuer à travailler. La pratique des instruments, on peut pratiquer chez soi, confinés longtemps, ça peut donner des choses intéressantes mais la musique c’est quelque chose qui se partage … surtout avec le public ». 

Programmation "Voce" / juillet 2020
Programmation "Voce" / juillet 2020

France Bleu RCFM est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.) Comment se porte t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l'avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess