Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Musique

Un compositeur crée une oeuvre électro inspirée des galvachers de Bourgogne

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le festival Images Sonores de Semur-en-Auxois a commandé une oeuvre à Marc Parazon. Le compositeur a trituré archives sonores et sons électros. Agricomonium retrace la difficulté du métier disparu de galvacher, porteur de charges en Bourgogne.

Le compositeur Marc Parazon a créé une oeuvre électro pour ne pas oublier la pénibilité des tâches des galvachers
Le compositeur Marc Parazon a créé une oeuvre électro pour ne pas oublier la pénibilité des tâches des galvachers - Images Sonores

Semur-en-Auxois, France

A Semur-en-Auxois, la première édition du festival Images Sonores propose plusieurs concerts samedi 20 juillet. Sur les remparts, au théâtre ou à l'abbaye de Fontenay, ce festival mêle musique classique, contemporaine et électronique. Une oeuvre a été spécialement commandée au compositeur Marc Parazon.  Agricomonium a été composé avec Marie Guérin, également productrice à Radio France.

Triturer la chanson des galvachers

Agricomonium s'inspire du monde agricole de Bourgogne, notamment des galvachers, ces ouvriers qui transportaient de lourdes charges.  Le métier de galvacher a disparu mais le compositeur Marc Parazon en ravive la mémoire en mêlant archives sonores et musique électro : "nous avons une reprise électro d'une chanson pour les galvachers, ces ouvriers qui transportaient des charges très lourdes avec des bœufs. On a enregistré des interprétation à la vielle à roue ou chantée. C'est de la matière qu'on a trituré pour fabriquer des objets sonores qu'on va jouer" à Semur-En-Auxois

Souffles de vaches et rythmes électro pour un message politique 

Le compositeur a mélangé "des bruits électroniques et des souffles ou meuglements de vaches avec lesquels on va créer des rythmes. On a fait rechanter la chanson des galvachers". Marc Parazon a voulu ajouté une dimension politique : "j'essaie de transmettre quelque chose de politique. Les galvachers étaient des travailleurs qui avaient un vie d'exploités. C'est encore le cas pour certains d'entre nous."

Agricomonium sera joué à 14h00 samedi 20 juillet sur la promenade des remparts de Semur-En-Auxois

Marc Parazon "un mélange de meuglement et de bruits électronique pour quelque chose de politique sur les galvachers exploités"

Choix de la station

France Bleu