Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vidéo live de Colline Hill "The banks of Anchorage" pour vous, auditeurs de France Bleu Breizh Izel !

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Colline Hill, auteur-compositeur-interprète née à Plumelec, chanteuse guitariste de la scène indie folk nous offre une session vidéo live "spéciale confinement"

Colline Hill
Colline Hill - ©HamiltonLake

Colline Hill

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

«  The banks of Anchorage » est un titre dont la mélodie me poursuivait depuis quelques années. La chanson a finalement vu le jour en 2018, avant d’être enregistrée sur l’EP « Shelter » sorti en 2019.

Elle aborde un sujet malheureusement d’actualité : les conséquences de l’ingérence humaine sur la biodiversité. 

Anchorage est la plus grande ville d’Alaska, l’un des 50 États américains. 

La faune, notamment sauvage, y est très fortement représentée. Mais aujourd’hui, les loups, les élans, les ours se retrouvent en quelque sorte « chassés » de leur habitat protégé par l’Homme qui gagne du terrain sur les réserves naturelles. Il n’est donc pas rare aujourd’hui de voir ces animaux de nature sauvage, errer le long de la Susitna River. Ou encore traverser les rues d’Anchorage, au péril de leur vie.

Il semblerait que l’Homme n’ait pas encore compris que ses actions mèneront à son extinction, inéluctablement.

J’ai écrit ce titre, comme un chant rassurant qui pourrait être murmuré à l’oreille des animaux qui se perdent au cœur d’Anchorage : leur dire que tous les êtres humains ne souhaitent pas « posséder ». D’autres sont là pour « protéger ».  Colline Hill

Ecoutez la 2ème session ici

Choix de la station

À venir dansDanssecondess