Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES. Le nouveau coq de l'église de Bromeilles dévoilé devant les habitants du village

-
Par , France Bleu Orléans

A l'occasion de la restauration de l'église Saint-Loup, à Bromeilles, un nouveau coq métallique a été construit pour remplacer l'ancien, sur la pointe du clocher. Comme le veut la tradition, une cérémonie de présentation a eu lieu dans le village.

Comme le veut la tradition, le nouveau coq de l'église a été dévoilé aux côtés de son prédécesseur devant les habitants, avant d'être béni par le diacre
Comme le veut la tradition, le nouveau coq de l'église a été dévoilé aux côtés de son prédécesseur devant les habitants, avant d'être béni par le diacre © Radio France - Cécile Da Costa

Perché sur sa butte, le village de Bromeilles, près de Puiseaux, se distingue au loin par le clocher de son église Saint-Loup, classée au titre des monuments historiques depuis 1913. Un clocher qui depuis 2018 n'a plus de coq métallique en son bout. Dans le cadre de travaux de rénovation de l'église, lancés par la commune depuis 2016, la croix, au sommet du clocher, a été redressée et le coq d'origine a été retiré. 

A la suite d'une tempête, la croix de l'église de Bromeilles était endommagée. Le coq, qui daterait au moins du XIXe siècle, était abîmé par les intempéries et la guerre.
A la suite d'une tempête, la croix de l'église de Bromeilles était endommagée. Le coq, qui daterait au moins du XIXe siècle, était abîmé par les intempéries et la guerre. © Radio France - Cécile Da Costa

Sur la place de la mairie, au pied de l'église, une centaine d'habitants, sur les 300 du village, est réunie ce samedi matin. Devant eux, le nouveau coq en cuivre est dévoilé aux côtés de son prédécesseur. "Attention, mesdames et messieurs, voici le nouveau coq", lance un des organisateurs. 

Cachés sous un chapiteau, l'ancien et le nouveau coq ont été dévoilés aux habitants de Bromeilles ce samedi.
Cachés sous un chapiteau, l'ancien et le nouveau coq ont été dévoilés aux habitants de Bromeilles ce samedi. © Radio France - Cécile Da Costa

Les habitants applaudissent, séduits par l'allure de la nouvelle girouette. "C'est une oeuvre d'art", s'enthousiasme Edith Vassor. Cette native de Bromeilles habite désormais dans le village voisin, et de sa fenêtre, elle admire tous les jours le clocher de Saint-Loup.

Pour beaucoup, cet événement est un "travail de mémoire", comme l'explique Séverine Bressand. Elle a fait le déplacement depuis l'Île-de-France, où elle vit désormais, spécialement pour la cérémonie. "Je suis née ici, et quand il y a les événements qui marquent la commune, j'aime y participer", poursuit-elle. "Pour moi, ça représente toutes les générations, les anciens nous racontent leurs souvenirs, c'est la continuité de l'histoire."

L'ancien coq de l'église Saint-Loup de Bromeilles. On ne connaît pas précisément la date de sa construction, mais il a déjà subi quelques rénovations.
L'ancien coq de l'église Saint-Loup de Bromeilles. On ne connaît pas précisément la date de sa construction, mais il a déjà subi quelques rénovations. © Radio France - Cécile Da Costa
Le nouveau coq de l'église Saint-Loup de Bromeilles. Légèrement plus gros que l'ancien, il aura d'avantage de prise au vent et fera office de girouette.
Le nouveau coq de l'église Saint-Loup de Bromeilles. Légèrement plus gros que l'ancien, il aura d'avantage de prise au vent et fera office de girouette. © Radio France - Cécile Da Costa

Plus dodu, plus doré que le précédent, ce nouveau coq servira de girouette, sur la pointe du clocher. "Il va briller, ça c'est sûr. Il faut qu'on puisse le voir", s'amuse Antoine Leriche, architecte du patrimoine qui a façonné ce nouveau coq. "Le clocher fait quand même 40 mètres de haut, et il est perché sur une butte. C'est le Mont-Saint-Michel du gâtinais."

Hormis ces quelques différences, le coq reprend presque trait pour trait la silhouette de son prédécesseur. "Pour éviter d'avoir une uniformité des coqs, j'essaie de refaire à l'identique le modèle existant", explique Antoine Leriche. "Aussi, le couvreur a proposé de refaire le coq selon la technique d'origine, et ça ne se fait plus beaucoup, parce que le savoir-faire se perd." 

Comme le veut la tradition, le coq a ensuite reçu la bénédiction du diacre, au sein de l'église Saint-Loup.
Comme le veut la tradition, le coq a ensuite reçu la bénédiction du diacre, au sein de l'église Saint-Loup. © Radio France - Cécile Da Costa
Habituellement, un défilé est organisé pour présenter le coq dans tout le village. Mais Covid-19 oblige, il n'a pas eu lieu à Bromeilles.
Habituellement, un défilé est organisé pour présenter le coq dans tout le village. Mais Covid-19 oblige, il n'a pas eu lieu à Bromeilles. © Radio France - Cécile Da Costa

La tradition veut que le coq défile dans le village, pour être dévoilé aux habitants. Mais la cérémonie a dû être réduite en raison des risques sanitaires. Après avoir été dévoilé sur la place du village, il a été transporté dans l'église pour recevoir la bénédiction du diacre de Puiseaux, puis a été exposé aux habitants, pour qu'ils puissent le toucher et récupérer un ruban. Les couvreurs, qui ont participé à la rénovation du clocher, ainsi que Jean-Luc Thomas, maire du village, ont transporté les deux coqs. 

Ce samedi, le nouveau coq n'a pas été installé au sommet du clocher. Si le temps le permet, il sera accroché à l'aide d'une grue ce mardi. L'ancien coq, lui, sera conservé dans la mairie du village

Les travaux de l'église, dont le montant est estimé à 180.000 euros, ne sont pas terminés. Après la réfection du clocher, deux façades de l'église seront restaurées en 2022.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess