Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Fenêtre sur Chambéry", ou comment voir sa ville différemment à cause du confinement

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le service Ville d'art et d'histoire de Chambéry appelle les habitants confinés à photographier ce qu'ils voient depuis leurs fenêtres. Une façon de garder le lien avec eux, mais aussi de constater que le confinement change notre regard sur ce qui nous entoure.

Des rues vides, "À la frontière de Chambéry" comme a légendé cet habitant du quartier du Biollay.
Des rues vides, "À la frontière de Chambéry" comme a légendé cet habitant du quartier du Biollay. - Lucie - service Ville d'art et d'histoire de Chambéry

L'objectif de l'opération Fenêtre sur Chambéry, c'est simplement de collecter un maximum de photos prises par les habitants confinés. Si vous voulez participer, prenez votre photo, ajoutez si vous le voulez une légende, et envoyez le tout à artethistoire@mairie-chambery.fr. "Il n'y a pas que des 'belles vues' ou des paysages de montagne qui suscitent l'intérêt" annonce d'ores et déjà Charlotte Lejeune, la responsable du service Ville d'art et d'histoire de Chambéry, "on reçoit des vues par exemple avec de petits espaces, qui ne sont pas très prétentieux, mais qui prennent tout d'un coup une importance vitale avec le confinement. Ils ont une fonction de respiration, ils font du bien à l’œil"

"On a reçu des photos sur lesquelles on aperçoit un petit coin de l'hôpital. Les habitants regardent ce bâtiment différemment depuis le confinement."

"Vue vers l'hôpital de Chambéry, et pensée pour tous les personnels soignants en ces temps si difficiles" a légendé cette habitante appelée Sylvie
"Vue vers l'hôpital de Chambéry, et pensée pour tous les personnels soignants en ces temps si difficiles" a légendé cette habitante appelée Sylvie

Plus de choses à montrer qu'on l'imagine

L'idée première est pour le service de garder le lien de manière très simple avec les habitants qui s'intéressent à leur patrimoine mais sont privés des offres habituelles à cause du confinement. Et "puisqu'on est tous coincé, on inverse les rôles : aux habitants de nous faire découvrir des coins et des vues de la ville" sourit Charlotte Lejeune, "on s'est rendu compte nous-mêmes en regardant par nos fenêtres qu'on remarquait des détails architecturaux pour la première fois, qu'on observait les choses de manière plus contemplative". Et ça vaut également pour un habitant du centre ancien de Chambéry, qui ne dispose que d'une vue sur un mur. Pour Charlotte Lejeune, c'est une source de renseignement sur la caractéristique du bâti et de l'urbanisme : "c'est vivre dans un parcellaire médiéval, vivre l'étroitesse des rues" développe-t-elle.

"Tour du stade de l'architecte Chappis, années 50" prise par Carole, une Chambérienne
"Tour du stade de l'architecte Chappis, années 50" prise par Carole, une Chambérienne - Carole - service Ville d'art et d'histoire de Chambéry

En Isère, les archives départementales encouragent les habitants à envoyer entre autres des clichés du confinement pour constituer un fonds documentaire pour les générations futures. Charlotte Lejeune admet ne pas encore savoir à quoi ressemblera cette collecte, et quelle forme prendra sa restitution. Elle réfléchit : "Le résultat peut tout à fait nous permettre dans 10 ans de revenir sur à quoi ressemblait la ville vide, ça dépend vraiment de ce que les gens vont envoyer". Même si elle annonce d'ores et déjà qu'une fois les mesures de confinement levées, il y aura "évidemment" un moment consacré à l'Hôtel de Cordon à Chambéry.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess