Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le coup de coeur de Nathalie David

-
Par , France Bleu Vaucluse

Nathalie David nous parle de l'arrivée de la peste à Marseille, un sujet bien parlant aujourd'hui...

Michel Serres - La peste de Marseille
Michel Serres - La peste de Marseille

Le 25 mai 1720, un navire (le grand Saint-Antoine) accoste à Marseille chargée d'une précieuse cargaison (des soies en provenance de Syrie), à bord quelques hommes sont morts, mais ni le médecin ni le chirurgien ne reconnaissent la peste alors qu'elle sévit déjà un peu partout.

Le capitaine a reçu des ordres, ce n'est pas la peine d'aller sur l'ile de Pomègues, faire une quarantaine. Il a le droit de décharger les marchandises (qui aurait dû sécher au soleil 26 jours) mais pas les hommes ! Et voilà c'est le début de la peste en Provence.

Tout l'été elle sévira à Marseille puis ce sera autour d'Apt dès le début septembre. À l'époque on ne sait pas que c'est la puce du rat qui saute d'homme en homme qui transmet le redoutable bacille de YERSINIA PECTA (ce n'est pas une plante du Ventoux!) et on se demande pourquoi la peste est à Cabrières d'Avignon et pas dans les villages environnants : c'est en fait parce qu'il y avait des relais de chevaux dans ce village, idem pour Sault : la peste se déplace selon les voies empruntées par les hommes...

2 LIVRES pour en savoir un peu plus

Colère de Dieu, mémoire des hommes 1720 - 2020 Gilbert Buti éditions du Cerf 

Un historien qui nous explique comment les peurs et l'inconnu bouleversent profondément nos valeurs, il fait un léger parallèle avec le coronavirus. Par exemple,  le profond ou inconscient réflexe de repli sur soi et de coupure avec la culture. être avec les autres c'est prendre des risques ! 

Histoire de la peste Jean Vitaux (médecin) édité aux PUF

Un livre qui explique comment ces années de peste ont changé les mentalités, les habitudes sanitaires (déjà), le langage, le développement de la sorcellerie et même la profonde remise en question de Dieu qui fut à l'origine de la grande Réforme de 1532 (première vague de peste)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess