Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Patrimoine
Dossier : Mon plus beau village de Franche-Comté

Mon Plus Beau Village de Franche-Comté : Servance, les vals à mille étangs !

-
Par , France Bleu Besançon

France Bleu Besançon vous présente la région à villages découverts !

À Servance-Miellin, il y a un (é)temps pour tout : bosser à La Grève et flâner en direction de La Mer !
À Servance-Miellin, il y a un (é)temps pour tout : bosser à La Grève et flâner en direction de La Mer ! © Radio France - Dominique Parreaux

Servance-Miellin, France

Servance sur le site de la Haute-Saône

« … Et Servance, qui bat la mesure… Servance qui mesure notre émoi... »

Servance, c’est aujourd’hui 862 habitants, quand la cité d’autrefois en comptait plus de 5000 au XIXème (en somme le 2ème effet Réforme qui a vu la vallée se peupler !), à l’époque la 2ème commune de Haute-Saône en terme de population (juste après Vesoul). Il faut dire que la commune en elle-même a plusieurs fois changé de configuration : jusqu’en 1821, Miellin, Haut-du-Them et Servance ne faisaient qu’une – appelée Servance, d’où le nom du ballon qui en a d’ailleurs gardé l’appellation – avant que chacune ne prenne son “indépendance”… puis de revenir – pour ce qui concerne Miellin – dans le “giron familial” en 2017.

Servance – deuxième plus vaste commune du département, deux fleurs sur la route des Villages Fleuris, et signifiant “étang poissonneux” ou “montagne des étangs” – c’est aussi et peut-être même avant tout une histoire de cadre, au cœur du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, et aux décors pluriels modelés par l’omniprésence de l’eau et de la forêt comme par les quelque 546 mètres de dénivelé qui en cabossent le territoire !
Fermez les yeux, et imaginez un bourg tapi au fond d’une vallée, dominé par des falaises habillées de résineux, à travers lesquelles se faufilent et serpentent des routes qui mènent soit au col des Croix, soit au col des Chevrères, soit au plateau des Grilloux au cœur des Mille Étangs… En clair, du village baigné par l’Ognon (dont le Saut, verrou glaciaire, en précipite le cours dans une cascade de 13 mètres) et par la Doue de l’Eau en fond de vallée, au plateau des Grilloux – dont la végétation caractéristique (résineux, bruyère, genévrier, fougère et boulot… autrement dit, une Finlande en miniature !) et les paysages se confondent avec le paradis – le pays redouble d’arguments !
Les légendes du Saut de l’Ognon comme du Calvaire du Montandré contribuent aussi, à leur façon, à sublimer des paysages qui font aussi maintenant très régulièrement le bonheur des routes du Tour – qui n’en a sans doute pas fait l’un de ses terrains favoris par hasard – et de leurs gourmands de panoramiques vus d’hélicoptère. Le ballon de Servance, les étangs d’Arfin, des Rouillons, ou de la Goutte Géhant, comme la tourbière flottante de l’étang du Boffy font également de Servance un spot à photos géant !

C’est d’ailleurs en empruntant des routes véritablement tatouées des grands noms du peloton (évidemment Pinot en premier lieu !!) que vous découvrirez, en remontant le cours de la Doue de l’Eau en direction de Miellin et jusqu’au lieu-dit “La Grève”, la Scierie Martin – scierie à haut fer : La scierie aurait près de 130 ans, et le mécanisme plus de 220 ans ! – qu’un passionné a restaurée pour témoigner d’un savoir-faire et d’un patrimoine industriel, économique et humain qui a aussi fait l’identité du pays, au même titre que les mines, graniteries et autres filatures-tissages.

Votre itinéraire passera aussi forcément devant la mairie-école classée aux Monuments Historiques, tout près de l’église en grès des Vosges et qui abrite un retable baroque du XVIIème, lui aussi classé et qui en dit très long de l’histoire d’un territoire à la croisée des christianismes, véritable enjeu d’une époque qui en a laissé ses traces.

Mais Servance ne serait pas non plus Servance sans tout ce qui contribue à la vraie vie de tous les jours : de l’activité économique qui n’a cessé de se réinventer (au-delà des ressources de la forêt et de la force hydraulique) à la vie associative qui rend le pays agréable à vivre (entre salle de théâtre et salle polyvalente, ou stade et salle tennis de table) pour un quotidien que les services et le commerce rendent toujours possible, sans oublier l’école qui accueille encore et toujours les enfants d’ici…
Autant dire que le village – par la force des choses quelque part un peu à la “double nationalité”, entre le tarot de Franche-Comté et la Saint-Nicolas des Vosges et de l’Alsace – est loin d’avoir dit son dernier mot !

Notre première rencontre est comme d'habitude programmée en mairie. C'est là, au premier étage de ce bâtiment classé, que nous avons frappé à la porte de la salle du conseil, où nous attendait le maire que nous avons ensuite accompagné dans son bureau du rez-de-chaussée...

Henri Saintigny, maire de Servance, revenu après 24 ans de vie en région parisienne... avec un du bonheur plein les valises. - Radio France
Henri Saintigny, maire de Servance, revenu après 24 ans de vie en région parisienne... avec un du bonheur plein les valises. © Radio France - Dominique Parreaux

"Le principal atout est d'ordre touristique"

C'est ensuite en direction de l'église que nous nous sommes rendus, pour y retrouver Bernard Legain. prêtre résidant, c'est l'homme de la situation ! Un "spécialiste" tout indiqué pour nous raconter ce qui fait la singularité du retable classé de l'église, lequel raconte beaucoup de l'histoire d'un pays aux portes d'un secteur à "défendre" !

Bernard Legain devant l'autel et le retable de l'église de Servance, entre Pierre et Paul... et entre catholicisme et protestantisme ! - Radio France
Bernard Legain devant l'autel et le retable de l'église de Servance, entre Pierre et Paul... et entre catholicisme et protestantisme ! © Radio France - Dominique Parreaux

"C'est unique !"... "c'était ça l'idée... tu vois !"

Allez... en voiture !
Nous avons pris la route du Tour pour rejoindre un passionné qui a contribué à redonner un bon bout d'histoire à son pays. Georges Tuaillon nous a fait faire le tour du propriétaire. Nous luis avons emboîté le pas pour la visite guidée du Moulin Martin, au bord de la Doue de l'Eau, où la force hydraulique a fait la prospérité du pays...

Georges Tuaillon devant la roue qu'il a retapée avec des copains, élément indispensable au mécanisme de cette scierie à haut-fer - Radio France
Georges Tuaillon devant la roue qu'il a retapée avec des copains, élément indispensable au mécanisme de cette scierie à haut-fer © Radio France - Dominique Parreaux
le Moulin Martin... authentique et surprenant ! - Radio France
le Moulin Martin... authentique et surprenant ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Il y en avait quand-même quinze sur la rivière, entre Miellin et Servance"

Par ici l'Office du Tourisme des 1000 Étangs ou le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges pour votre visite de la Scierie Martin

Chemin faisant, nous nous sommes aussi arrêtés devant l'un des incontournables du pays : le Saut de l'Ognon !
Suivez-nous sur le sentier qui mène jusqu'à la cascade, où s'écrit à la fois l'histoire géologique et glaciaire, mais aussi humaine du secteur. Ou comment les hommes ont aménagé la chute pour alimenter une graniterie située à 300m de là. C'était bien après que le Seigneur de Montandré fit ouvrir le verrou glaciaire...

Le Saut de l'Ognon, vous le préférez comme ça...? - Radio France
Le Saut de l'Ognon, vous le préférez comme ça...? © Radio France - Dominique Parreaux
... ou comme ça ?? - Radio France
... ou comme ça ?? © Radio France - Dominique Parreaux

"Ce triangle est absolument spectaculaire..."

Encore des précisions sur le Saut de l'Ognon ici ou !

Nous avons ensuite de nouveau pris la route... et pas n'importe laquelle ! Le circuit de la Petite Finlande nous a conduit jusqu'à ce qui était en quelque sorte le "bout du monde" avant de devenir le "petit paradis"... Bienvenue aux Rouillons, sur le plateau des Grilloux, tout au bout de chemins bien d'ici, où nous n'avons pas été les premiers à en prendre plein les yeux !

Michel et Evelyne Bresson dans leur Domaine des Rouillons... d'où même la lune n'a pas envie de partir ! - Radio France
Michel et Evelyne Bresson dans leur Domaine des Rouillons... d'où même la lune n'a pas envie de partir ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Ma maman me répétait plusieurs fois : "tu ne trouveras jamais une femme pour venir ici !" "... et pourtant "waouuuuuh"

Et si, comme nous, vous vous verriez bien le plus vite et longtemps possible rouiller tranquille aux Rouillons... en avant la visite !

Comme d'habitude, la semaine est évidemment bien trop courte pour tout voir et tout savoir de ce qui fait le bonheur de la vie d'ici !
Qu'à cela ne tienne, nous y reviendrons bien-entendu lors des prochaines vacances scolaires, à l'heure de voter pour qualifier le 3ème des 5 villages finalistes de juin prochain, dont Servance est désormais parmi les postulants.

Nous y reviendrons par exemple pour prolonger la découverte, toujours en mode itinérance, en direction cette fois de l'une des "pauses paysages" qui jalonnent la communauté de communes des 1000 Étangs. En veillant à ne surtout pas oublier votre appareil photo ou votre portable... Et vous ne pourrez plus dire qu'on ne vous avait pas prévenus...

Que ce soit couché sur un hamac... - Radio France
Que ce soit couché sur un hamac... © Radio France - Dominique Parreaux
... ou assis sur un banc... - Radio France
... ou assis sur un banc... © Radio France - Dominique Parreaux
... vous n'avez pas fini... - Radio France
... vous n'avez pas fini... © Radio France - Dominique Parreaux
... de faire des rafales... - Radio France
... de faire des rafales... © Radio France - Dominique Parreaux
... de photos ! - Radio France
... de photos ! © Radio France - Dominique Parreaux

Pour retrouver les sites qui deviennent "Pauses Paysages" pour différentes expériences et émotions ("vue du ciel", "rallye photo", ...) mais aussi sous forme de rallye ludique, clic(-clac) ici !

Nous en profiterons également pour décoder la devise de Servance, qui semble correspondre à un art de vivre assumé et même revendiqué !

Si c'est écrit au fronton de la mairie... alors ça se vérifie ! - Radio France
Si c'est écrit au fronton de la mairie... alors ça se vérifie ! © Radio France - Dominique Parreaux

... avant de changer de versant pour prendre la direction de Miellin, feu Servance puis de nouveau Servance(-Miellin du coup !)... où l'on a fait connaissance avec le maire délégué de Servance qui... est quand-même toujours un peu à Miellin !

Pour Jean-Claude Tachet (dans l'ancienne mairie de Miellin), aucun doute : c'est grâce à la chapelle de Miellin que Servance sera Plus Beau Village de Franche-Comté 2020 ! - Radio France
Pour Jean-Claude Tachet (dans l'ancienne mairie de Miellin), aucun doute : c'est grâce à la chapelle de Miellin que Servance sera Plus Beau Village de Franche-Comté 2020 ! © Radio France - Dominique Parreaux

Et enfin, nous irons saluer une partie des forces vives de la cité... Les bénévoles qui se dépensent sans compter au service de leurs associations respectives. Nous les avons croisés devant l'ancienne sale de cinéma devenue salle de théâtre, juste derrière la salle polyvalente, et à côté de la salle du tennis de table...

Alain (Foyer Rural), André et Michèle (Club des Aînés), et Guy (Espoir de la Montagne) parmi les représentants de la dizaine d'associations qui font la vie d'ici. - Radio France
Alain (Foyer Rural), André et Michèle (Club des Aînés), et Guy (Espoir de la Montagne) parmi les représentants de la dizaine d'associations qui font la vie d'ici. © Radio France - Dominique Parreaux

Alors, à très vite à Servance, déjà très sérieux candidat à la finale !
Nous y ferons notre com(mun)e back lors des vacances de février, et vous verrez que vous n'êtes décidément pas à l'abris de belles surprises !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu