Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Parlem Català du 27 avril 2020

Par

Avui dans parlem català « L’any de la picor ».

Parlem català Parlem català
Parlem català © Getty - Margarita Almpanezou

Bon dia bona gent

Il y a quelques années vivia dans un appartement à Perpignan. El pis était beau, bien agencé et y vivre était très agréable. La cage escalier et les parties communes, en canvi, étaient dignes d’un film d’horreur. Només faltava les toiles d’araignées, una o dues momies pour que, les nuits d’orage, l’illusion soit perfecte. Cal dir que ces marches avaient vu passer bien des printemps et bien des personnes.
Bref cette cage escalier era de l’any de la picor !

Publicité
Logo France Bleu

Derrière cette expression, molt utilitzada, se cache une anecdote historique. Littéralement, on pourrait la traduire par « dater de l’année de la démangeaison ». Étrange n’est-ce pas ? Plongeons-nous dans els llibres d’història.
Dans son ouvrage Històries i llegendes de Barcelona Joan Amades place cette fameuse « année de la démangeaison » en 1471. Aquest any la ciutat de Barcelona aurait subi une invasion de puces hors du commun, touchant toutes les classes de la societat. Resté dans la mémoire collective en Catalogne, « ser de l’any de la picor » designa avui quelque chose de très vieux, daté ou même passé de mode.

En français nous avons l’expression « vieux comme Mathusalem » faisant référence al patriarca bíblic du même nom qui aurait vécu, fa molt de temps, 969 ans, tout de même.

Publicité
Logo France Bleu