Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Patrimoine

PHOTOS - Le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget rouvre sa grande galerie au public

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Après cinq années de travaux, la grande galerie du musée de l'Air et de l'Espace du Bourget (Seine-Saint-Denis) rouvre au public avec 400 pièces à découvrir dont plusieurs œuvres inédites, sorties des réserves de l'établissement.

 Le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget rouvre sa grande galerie au public le 14 décembre 2019
Le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget rouvre sa grande galerie au public le 14 décembre 2019 - Musée de l'Air et de l'Espace - Le Bourget / Alexandre Fernandes

Bourget, France

La grande galerie du musée de l'Air et de l'Espace du Bourget (Seine-Saint-Denis) rouvre au public ce samedi 14 décembre après cinq années de travaux. Des ateliers, animations et visites guidées sont organisés durant tout le week-end et l'entrée est gratuite pour l'occasion.

Une grande galerie art déco

La grande galerie se situe dans l'ancienne aérogare de l'aéroport construite en 1937 par Georges Labro. L'architecture art déco typique de l'époque est d'ailleurs remise à l'honneur, notamment dans la somptueuse salle des huit colonnes "avec son escalier monumental et une voûte splendide en pavés de verre", précise Laurent Rabier, le commissaire des deux expositions permanentes présentées dans la galerie. L'une est consacrée aux "Pionners de l'aviation", l'autre à "la Grande Guerre". La grande galerie est désormais la nouvelle entrée du musée pour le public, de quoi lui en mettre plein la vue dès le début de la visite.

La salle des huit colonnes dans la grande galerie du musée de l'Air et de l'Espace du Bourget  - Radio France
La salle des huit colonnes dans la grande galerie du musée de l'Air et de l'Espace du Bourget © Radio France - Hajera Mohammad

Des pièces inédites exposées

Plus de 400 pièces sont exposés dans ce grand espace lumineux de 4 000 mètres carrés, dont 200 pièces spécialement restaurées pour la grande galerie. On peut découvrir ou redécouvrir les premiers ballons dirigeables du XIXe siècle et des avions militaires de la Première Guerre mondiale. Mais il y aussi des pièces inédites que le musée a ressorties de ses réserves. "Par exemple, nous réexposons pour la première fois depuis des décennies,  la nacelle du premier dirigeable de l'histoire (1884) qui s'appelle La France", explique le commissaire. La nacelle en question qui mesure 33 mètres de long est la plus grande pièce de la galerie.

Avions de la première guerre mondiale exposés dans la grande galerie du musée de l'Air et de l'Espace du Bourget  - Radio France
Avions de la première guerre mondiale exposés dans la grande galerie du musée de l'Air et de l'Espace du Bourget © Radio France - Hajera Mohammad

"Nous exposons pour la première fois depuis des décennies la première nacelle de dirigeable de l'histoire" - Laurent Rabier, commissaire d’expositions

Aller au-delà de la technique

Pour Laurent Rabier, l'idée de la nouvelle galerie est d'aller au-delà de la présentation purement mécanique des machines. "C'est de souligner l'impact de l'aviation sur la société, sur les arts... _l'aviation ce n'est pas qu'une histoire technique, c'est une histoire humaine aussi._" D'ailleurs, le cabinet des affiches dédiées à la "ballon-manie" qui a marqué la fin du XIXe siècle en est la preuve, tout comme la présentation des jouets et autres produits dérivés nés après la première traversée de la Manche en avion par Louis Blériot en 1909. 

D'autres changements à venir d'ici 2024

La rénovation de la grande galerie "n'est qu'une première étape", reconnaît le Général Alain Rouceau, directeur adjoint du musée."Nous avons un objectif de développement du musée d'ici 2024" ce qui correspond à la date de livraison du  futur métro 17 qui s'arrêtera alors juste devant le musée mais aussi à l'année des Jeux Olympiques de Paris, avec le village médias qui sera installé dans le parc des expositions du Bourget. 

Une enveloppe de plus 50 millions d'euros est prévue"pour augmenter la qualité de l'accueil du visiteur avec la construction d'un nouveau planétarium de 130 places, d'un nouveau restaurant, d'une nouvelle réserve dans le musée qui sera ouverte au public" sans oublier l'amélioration du chauffage et la rénovation de deux halls, détaille le directeur adjoint

Attirer des visiteurs supplémentaires à terme

La rénovation de la grande galerie, elle, a coûté 26,5 millions d'euros (dont 21,5 millions financés par le ministère de la Défense et 5 millions par le GIFAS, le groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales). 

Si les expositions permanentes étaient visibles gratuitement jusqu'à présent et le sont toujours ce week-end, l'entrée va devenir payante dès le 17 décembre. Il faudra débourser 16 euros, un tarif global qui comprend ces expositions mais aussi les animations au sein du musée qui étaient déjà payantes, explique la direction.

À terme, avec la réouverture de la grande galerie et tous les aménagements attendus d'ici quatre ans, le musée espère augmenter sa fréquentation de 5% à 10% par an. Aujourd'hui, 300 000 visiteurs s'y pressent chaque année

REPORTAGE - Le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget ouvre sa grande galerie au public

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu