Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Recettes et traditions de Noël en Alsace

Traditions de Noël : la Wihnàchtshàmpfel

-
Par , France Bleu Elsass, France Bleu Alsace

Pierre Nuss revient sur les traditions de Noël en Alsace. Quatrième épisode : la Wihnàchtshàmpfel, poignée de Noël.

Le boeuf et l'âne dans la crèche
Le boeuf et l'âne dans la crèche © Getty - mammuth - 155143855

Qu'est-ce que la Wihnàchtshàmpfel ?

Musique d'ambiance : Didier Falk.

Voyage dans le temps. A la campagne, chaque alsacien possédait quelques bêtes. Ne seraient-ce que quelques poules, des lapins. Eux aussi avaient le droit de fêter Noël, grâce à la tradition du Wihnàchtshämpfele. La poignée de Noël. Pas une poignée de main, surtout pas en ce moment avec les gestes barrières, mais une poignée de nourriture supplémentaire. Après la messe de minuit, et être rentré chez soi, on allait à l’étable. Parce que les animaux aussi étaient ravis de la naissance du Christ. Le boeuf et l’âne étaient bien dans la crèche, comme les moutons des bergers alentours. On réveillait les animaux, et on les nourrissait. Intervient maintenant une légende assez étrange. Les animaux réveillés et nourris pouvaient se mettre à parler, et à dévoiler l’avenir. Pour éviter cela, il fallait impérativement sortir tout de suite après le nourrissage, parce que bon, connaître son avenir, ça gâche un peu le plaisir quand même. On raconte d’ailleurs qu’un fermier sundgauvien est resté écouter ses chevaux pour connaître le futur. Ce n’étaient pas les numéros du loto :  les chevaux annoncent le décès du fermier. Ambiance… Ce dernier a eu si peur qu’il en a fait une crise cardiaque et en est mort. Cette nuit, n’oubliez pas vos animaux de compagnie, rajoutez-leur une dose, c'est Noël pour tous. Mais s’ils se mettent à vous causer, sortez. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer après la Wihnàchtshàmpfel, la poignée de Noël. Et joyeux Noël, scheeni Wihnàchte, nàtirli.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess