Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chevigny-Saint-Sauveur ouvre son musée du street art en plein confinement

-
Par , France Bleu Bourgogne

Dès samedi, vous pourrez déambuler dans le musée du street art de Chevigny-Saint-Sauveur. Il se trouve dans le long tunnel qui fait face à l'école maternelle de la ville et a été décoré par Erwan Boda, jeune graffeur du coin.Le musée est en plein air, et librement accessible jour et nuit.

Le musée du street art de Chevigny-Saint-Sauveur
Le musée du street art de Chevigny-Saint-Sauveur © Radio France - Louise-Adélaïde Boisnard

C'est un petit musée entièrement signé Erwan Boda qui s'ouvre samedi à Chevigny-Saint-Sauveur. La mairie a laissé carte blanche au graffeur pour redécorer le tunnel qui fait face à l'école maternelle. 

Adepte des jeux vidéos "old school" comme Pokemon ou encore Zelda, il leur a dédié un pan entier du tunnel. Il a aussi voulu faire entrer la nature dans ce musée. Un ours, un cerf et un taureau, tous faits à la bombe et au marqueur acrylique, se côtoient.

Les esquisses de la fresque Pokemon qui sera terminée vendredi
Les esquisses de la fresque Pokemon qui sera terminée vendredi © Radio France - Louise-Adélaïde Boisnard

"Les graffitis ont été pensés comme des tableaux, des fresques toutes visibles au même endroit et accessibles gratuitement à tout le monde." s'enthousiasme Erwan Boda.

J'ai appelé cet endroit le musée du street art comme un clin d’œil à l'actualité du moment. On ne peut plus aller dans les musées classiques, alors j'ai amené le musée en plein air.

Ce projet enchante aussi la mairie, qui en est à l'origine. Elle a décidé d'utiliser le talent d'Erwan Boda pour redécorer tous les "points noirs" de la ville comme les appelle Nicolas Szlatala-Pallot, un des adjoints du maire. Le but est de magnifier les espaces délaissés grâce à l'art urbain et de légitimer cette forme d'expression.

Erwan Boda en plein travail : il décalque les motifs préalablement dessinés à la main.
Erwan Boda en plein travail : il décalque les motifs préalablement dessinés à la main. © Radio France - Louise-Adélaïde Boisnard

La collaboration entre l'artiste urbain et Chevigny-Saint-Sauveur a commencé il y a deux ans, lorsqu'il a redécoré le tunnel face au collège Camille Claudel. Erwan Boda avait initié les élèves aux graffitis, qui avaient adoré. "Cette collaboration a permis aux jeunes de découvrir le street art et de le faire dans un cadre légal, car tout le monde n'a pas un mur chez lui pour s'entraîner." explique dans un sourire le jeune homme.

Les artistes en herbe du coin pourront d'ailleurs participer au musée. Un pan de mur a été laissé vierge pour qu'ils puissent le décorer. Les inscriptions pour proposer son oeuvre seront ouvertes cet été.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess