Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Caroline Polar

Caroline POLAR : Saison 1 - Affaire Etienne Pacot à Bourberain

-
Par , France Bleu Bourgogne

Vous êtes passionné par les faits divers ? Cette série est faite pour vous ! A vous de suivre les épisodes de cette première affaire dont le récit est écrit par Marie-Françoise Barbot dans son livre "Les grandes affaires criminelles de la Côte d'Or" aux Editions De Borée.

Les grandes affaires criminelles de la Côte d'Or de Marie-Françoise Barbot aux Editions de Borée
Les grandes affaires criminelles de la Côte d'Or de Marie-Françoise Barbot aux Editions de Borée © Radio France - Caroline PAUL

Nous sommes en 1801, à Bourberain, à 30 km au nord de Dijon. Dans ce village, le prêtre Etienne Pacot vit paisiblement dans sa demeure en compagnie de ses 2 domestiques Anne Ligier et Louise Poinsot. Seule ombre au tableau : le cafetier Claute Prêtot qui déteste la religion et donc le curé ! De cette haine va naître l'affaire qui suit !

Saison 1 - Episode 1 : Affaire Etienne Pacot, plantons le décor

Saison 1 - Episode 2 : Affaire Etienne Pacot, l'accusation

Saison 1 - Episode 3 : Affaire Etienne Pacot, l'enquête

Cette série n'existerait pas sans ma source d'inspiration : Les grandes affaires criminelles de la Côte d'Or de Marie-Françoise Barbot, aux éditions de Borée. Merci pour l'approbation de l'auteure et de la Maison d'édition.

Caroline POLAR est une série habillée par David Leite Da Rocha, Simon Laurent et Jean-François Maitrot.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess