Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

EN IMAGES - Un dôme équatorial d'un hectare ouvre ses portes au zoo de Beauval

Après les cabines téléphériques l'an dernier, le dôme équatorial du zoo de Beauval ouvre ses portes au terme de deux ans et demi de travaux et plus de 40 millions d'euros d'investissement.

Le dôme équatorial du ZooParc de Beauval, une demi-sphère entièrement vitrée, de plus de 38 m de haut, représente la Terre coupée en deux au niveau de l’équateur
Le dôme équatorial du ZooParc de Beauval, une demi-sphère entièrement vitrée, de plus de 38 m de haut, représente la Terre coupée en deux au niveau de l’équateur - ZooParc de Beauval

Saint-Aignan-sur-Cher, France

"C'est un rêve de gosse qui se réalise". C'est avec ces mots que Rodolphe Delord, directeur du Zoo de Beauval, ouvre la visite du dôme équatorial, sous une chaleur étouffante. Sous le mastodonte de verre et d'acier, le thermomètre affiche 28° et 80% d'humidité.

Un projet pharaonique 

Sous ce dôme de 105 m de large et 38 m de haut se trouvent près de 200 espèces sur un hectare. Et si le projet est pharaonique, il s'est concrétisé assez rapidement. "C'est un projet que j'ai décidé en deux heures, il y a trois ans et depuis j'attends avec impatience que ça se termine. Et je ne suis pas patient." 

Un lieu d'exception

Lamantins, dragons de Komodo, singes écureuils...les bassins et les cages, toutes plus grandes les unes que les autres, se succèdent. Dans l'enclos des tortues géantes, Caroline Lemerrere, soigneuse au zoo de Beauval depuis trois ans, est heureuse d'être là. "Pour nous ça nous apporte énormément de travailler ici, c'est une chance qu'on n'a pas plusieurs fois dans sa carrière." 

Un bébé lamentin et sa maman dans l'un des bassins du dôme équatorial du Zoo de Beauval  - Radio France
Un bébé lamentin et sa maman dans l'un des bassins du dôme équatorial du Zoo de Beauval © Radio France - Alexandra Lagarde

Je pense que les parcs zoologiques [...] sont loin d'avoir achevés tout ce qu'il y a à faire en terme d'animaux mais aussi d'accueil et d'immersion du public.

A ses côtés, Nicolas Leroux, chef des soigneurs du zoo, a la charge de s'occuper des 30 000 animaux du dôme. Et il a conscience du caractère quelque peu exceptionnel de son lieu de travail. "C'est l'échelle du lieu qui est exceptionnelle, d'habitude on crée des espaces pour une voire quelques espèces, ici c'est quasiment un zoo dans un zoo."

Et lorsqu'on lui demande si les projets n'appellent pas toujours plus de projets, Nicolas Leroux n'est pas tout à fait d'accord. "Je pense que les parcs zoologiques, du moins en France, sont loin d'avoir achevés tout ce qu'il y a à faire en terme d'animaux mais aussi d'accueil et d'immersion du public."

Augmentation des tarifs 

Toujours est-il que ces investissements ont un coût pour les visiteurs, désormais les tickets adultes valent 34 euros, soit une augmentation de deux euros. Il faut dire que le budget total de ce nouveau dôme équatorial s'élève à 40 millions d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu