Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clisson : déception générale après l’annulation du Hellfest

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le Hellfest annule son édition 2021. C’est ce que les organisateurs ont annoncé dans un communiqué, ce vendredi. A Clisson, en Loire- Atlantique, tous les habitants se disent déçus, mais préfèrent une annulation à une version "miniature" du festival.

Vue sur la Mainstage 1, au festival Hellfest à Clisson (Loire Atlantique) en juin 2019.
Vue sur la Mainstage 1, au festival Hellfest à Clisson (Loire Atlantique) en juin 2019. © Radio France - Philippe Thomas

"Face aux incertitudes de la situation sanitaire à venir et aux dernières réglementations gouvernementales pour les festivals, nous sommes contraints d’annuler l’édition 2021 du Hellfest". Les organisateurs du festival de Clisson ont annoncé leur décision dans un communiqué, publié ce vendredi.  Le Hellfest, créé en 2012, c'est un des plus gros festivals d'Europe, il a accueilli 180.000 personnes en trois jours en 2019. 

A Clisson, l'événement est devenu un moment très attendu et apprécié, alors, ce vendredi, c’est la déception pour beaucoup d’habitants : « j’aimais bien voir tous ces gens, moi », glisse un dame venue faire son marché. Un autre passant reconnait lui aussi que c’est dommage, mais  estime qu’il fallait s’y attendre : « ça fait un an qu’on est dans un tunnel dont on ne voit pas le bout ». Romain, lui aussi, se dit déçu. Il fait partie des nombreux bénévoles, ce qui lui a permis de faire des rencontres : « on apprend à parler avec des gens apparemment très différents, c’est super intéressant ». 

Ce qui est frappant, c’est qu’au fil des années, à Clisson, l'image des « métaleux » aux cheveux longs et réputés buveurs de bière a changé. Edwige, 72 ans, s’en est rendue compte, elle est même devenue une vraie fan du festival : « j’y vais tous les ans. Je n’ai pas l’âge, mais bon, j’ai toujours aimé le rock, et avec le Hellfest, j’ai appris à aimer certains morceaux et certains groupes. C’est génial, les gens sont super. Polis, corrects, y a jamais de débordements".    

Il y a aussi l'aspect économique. Pour les commerçants, le Hellfest, c'est une aubaine, dit Rabia, qui tient un kebab dans le centre-ville : « le nombre de clients qu’on recevait pendant le Hellfest, c’est très important. Enorme, même pour nous ». 

Mais s'il y a un autre point qui fait l'unanimité, c'est bien qu'il est préférable d'annuler purement et simplement. Organiser ce festival avec un maximum de 5.000 personnes par spectacle, pour les habitants de Clisson, ça n’aurait aucun sens.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess