Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le Hangar, un nouveau lieu de réception et de spectacles, sur un plateau, au sud de Nancy

Par

Spectacles, cabarets, réceptions, séminaires, c'est une salle multiactivités qui va prendre vie juste à côté du fort Pellissier à cheval entre Bainville-sur-Madon et Pont-Saint-Vincent. Un équipement qui vient compléter l'offre loisirs qui existe déjà sur place et qui va se développer à l'avenir.

La salle fait 2200 m² et peut accueillir un peu moins de 3000 personnes, le premier spectacle est prévu le 2 octobre La salle fait 2200 m² et peut accueillir un peu moins de 3000 personnes, le premier spectacle est prévu le 2 octobre
La salle fait 2200 m² et peut accueillir un peu moins de 3000 personnes, le premier spectacle est prévu le 2 octobre © Radio France - Johan Gand

"Pour moi c'est le plus bel endroit à 100km à la ronde" s'enthousiasme Jacques Rousselot, l'ancien président de l'ASNL qui est le président du Fort Pélissier, cette zone de loisirs sur le plateau Sainte-Barbe, situé sur les communes de Bainvillle sur Madon et Pont-Saint-Vincent. 

Publicité
Logo France Bleu

Cela fait 15 ans que la réhabilitation de cet ancien centre d'entraînement des commandos a débuté avec un parc de loisirs, Fort Aventure, puis des hébergements, des salles de réunion et de la restauration. Au total, il y a déjà eu un peu moins de 8 millions d'euros investis. Pour compléter cette offre c'est désormais cette salle baptisée "Le Hangar" qui a été présentée, elle accueillera aussi bien des réunions privées que des spectacles ou des concerts.

Salle modulable et programmation variée

L'avantage de cette salle c'est sa modularité : concert assis, debout, spectacles à table pour des cabarets, les possibilités sont multiples. "La seule limite c'est celle des jauges imposées par la commission de sécurité" résume Anaïs Marliot, directrice d'Antilope Productions, toute jeune société de production régionale qui vient de se lancer et qui gérera la programmation culturelle du lieu. Ainsi les limites ont été fixées à 2700 personnes pour les concerts debout, 1000 pour les concerts assis et un peu plus de 300 dans la configuration cabaret.

Anaïs Marliot directrice d'Antilope Productions, aux côtés de Jacques Rousselot, un des investisseurs de ce projet sur le plateau Sainte-Barbe © Radio France - Johan Gand

Un des objectifs de la société de production c'est de proposer des rendez-vous variés et accessibles au plus grand nombre. Les 1ères dates, dévoilées ce jeudi, à l'occasion de la conférence de presse de présentation le confirment. Le 2 octobre c'est l'humoriste Waly Dia qui ouvrira le bal, avant Chantal Goya et son "monde magique" une semaine plus tard, suivi 2 semaines après de Jean-Marie Bigard, il y en aura pour tous les goûts. Voilà pour les premières dates mais il y aura aussi un cabaret pour adultes, un pour les enfants et une soirée reggae en juin 2022 avec Tairo.

Encore des projets à venir sur ce plateau

Au fur et à mesure, l'offre de loisirs commence à être bien fournie sur ce plateau et ce n'est pas fini. Jacques Rousselot, président du Fort Pélissier a encore plein de projets en réserve dans quelques temps. "On réfléchit à des hébergements insolites et on souhaite aussi faire la plus grande tyrolienne de l'Est qui fera entre 1,2 et 1,3 km de long".

Plus tard, des gradins rétractables seront installés derrière ce rideau © Radio France - Johan Gand

Quant au "Hangar" lui aussi doit encore être peaufinée avec un système de chauffage amélioré et des gradins rétractables. A terme, les blocs sanitaires de la salle seront également refaits et mis à l'extérieur pour gagner de la place.

Publicité
Logo France Bleu