Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les 28ème Rencontres de Théâtre "Festival d’Ailleurs et d'A Côté" à Villeneuve d'Ascq

-
Par , France Bleu Nord

Villeneuve d’Ascq accueille à la Grange de la Ferme DUPIRE les 28 ème rencontres de théâtre du 13 mars au 5 avril Le Festival « D’Ailleurs et d’A Côté » propose une programmation très éclectique avec 14 compagnies, 15 spectacles et 17 représentations !

Du Théâtre pour tous
Du Théâtre pour tous - Affiche Frédéric RUFFIN

Du Théâtre pour tous et à petits prix! 

Des créations, des spectacles en tournée, amateurs et professionnels.  

Des registres différents, des auteurs contemporains jeunes ou moins jeunes et des classiques du 13 mars au 05 avril à la Garage de la Ferme DUPIRE à Villeneuve d’Ascq.

Le Programme :  (réservations conseillées : 09.64.12.87.32 ou letheatredacote@wanadoo.fr Renseignements : www.letheatredacote.net  )

• Vendredi 13 Mars à 20h30 

Monsieur Moi et les autres. En ouverture du festival 2020, une fois n’est pas coutume, un concert en exclusivité mondiale à ne pas rater «Monsieur Moi» viendra brûler les planches de la Grange de la ferme Dupire. Il rentre d’une tournée au pays du soleil levant où il a triomphé, là-bas comme ailleurs, avec ses plus fidèles musiciens «Les Autres». Il vient vous livrer ses dernières chansons… 

• Samedi 14 Mars à 20h30 

• Dimanche 15 Mars à 16h30 

Verticale de fureur de Stéphanie Marchais Le Théâtre d’à côté Direction : P Douliez - Jeu : J-M Urbaniak - Musique: A Douliez - Décor : C Steinort Vidéos : O Colliau - Lumière : F Cordonnier Les confessions d’un ancien tortionnaire nazi dans un cimetière juif qu’il s’apprête à profaner. A travers sa discussion avec Judith, on se rend compte que «Rien n’est jamais d’une absolue clarté(…)» 

• Mardi 17 Mars à 20h30 

Comme dans les films Le Théâtre d’à côté Direction Grégory Cinus Avec S Armingaud, M Clavey, B Deboffle, O Dumortier, M Guichard, C haedens, H Lefol, C Roux, B Windels Entre nous et les étoiles, il y a une barrière qu’on appelle « l’écran ». Et de l’autre côté de l’écran, tout semble tellement… plus. Plus beau, plus fort, plus drôle, plus triste...

• Jeudi 19 Mars à 20h30 

Tous contes faits Carte blanche à Maribambelle… Marie-Hélène Candaes Après des années d’écriture en solitaire, Maribambelle a choisi la voie du conte pour partager ses mots. Parce que les histoires sont des oasis dans les déserts, des pépites d’or sur les monts de gravier, de l’eau de bleuet sur les paupières quand la vie pique les yeux comme un méchant shampoing. 

• Vendredi 20 Mars à 20h30 

Kroum l’ectoplasme de Hanokh Levin par le collectif des mobiles hommes Direction Daniela Piemontesi avec Patrick Cools, Thomas Delsinnes, Hervé Hofa, Félicie Honoré, Stéphanie Horel, Pauline Lecocq et Yves Poletti. Un spectacle festif qui se déroule dans un cabaret un peu désuet avec des personnages hauts en couleur… C’est l’histoire de l’insatisfaction perpétuelle, de la recherche d’un autre soi qui n’est jamais atteint… Kroum est en quête de sens, d’amour, de notoriété mais il ne décide rien… Un cabaret de la vie !

• Samedi 21 Mars à 20h30 

Les filles de l’ogre de Robert Foucart par la Cie Treize C (à partir de 8 ans) Avec Emeline Wieckowski, Peggy Vianot, Charlotte Foucart et Audrey Ferati Sur les sept filles que comptait le couple d’ogres, il en reste cinq. Alors que Nivi, la plus jeune, rêve de devenir aussi forte que ses aînées sous l’oeil bienveillant de Naara et Guitl, Olga ne supporte plus de vivre cloîtrée dans cette maison perdue dans la forêt. Zohar, elle, ne se lève plus du lit, malade ou peut-être mourante.

• Dimanche 22 Mars à 16h30 

Contes fripons par l’association Dire-Lire « Les femmes n’ont de bien que ce qu’elles ont de meilleur » Victor Hugo Et qu’ont-elles de meilleur ? De Boccace à Alphonse Allais, les conteuses vous étonneront avec des contes populaires crus ou salés, juste ce qu’il faut : des petites histoires d’amour partagé et de libertinage… Les relations hommes-femmes en toute liberté !

• Mardi 24 Mars à 20h30 

Chaque automne, j’ai envie de mourir de Véronique Côté et Steve Gagnon par le Dumme kuh Théâtre Des petites histoires courtes, intimes, comme des confidences, des secrets murmurés à l’oreille des spectateurs. Elles parlent d’enfance, de famille, de déception, d’espoir, de peur, d’attente… et surtout, d’amour. Elles parlent de l’être humain, de sa force et sa fragilité, de ses petites ou grandes joies, de ses blessures, de ses obsessions, des fêlures de son âme. Des histoires qui nous touchent ;;;

• Vendredi 27 Mars à 20h30 

• Samedi 28 Mars à 20h30 

Un père à aimer de et par Michaël Louchart (tiré du roman éponyme de M.Louchart) Mise en scène Mélanie Sandt 13 juillet 1998, à trois heures du matin, lorsque l’euphorie de la victoire s’estompe, Guillaume allume son nouveau portable, un Nokia jaune 5130. Deux messages vocaux bouleversent alors sa vie bien plus qu’une première étoile sur un maillot de foot.» Un seul en scène à 10 personnages, un récit touchant, cruel et drôle. Création 2020 à découvrir !

• Dimanche 29 mars à 16h30 

Vu du banc d’après Guy Foissy Mise en scène et jeu : Janny Dumarey Solo de théâtre de masque à partir de 10 ans Vu du banc est une ode à la vieillesse. Maurice, dans la fleur du troisième âge, passe la plupart de son temps dans un jardin public. Devant tant de passants, il livre sa vision sur le monde qu’il observe, fait part de sa nostalgie et imagine l’avenir. C’est un vieux qui pense à haute voix et aime raconter tout simplement sa vie assis sur son banc, car c’est son banc !

• Mardi 31 mars à 20h30 

Monsieur Malaussène de Daniel Pennac par Martin Vouters Benjamin va être papa ! Fils aîné d’une famille de 7 enfants, bouc émissaire au crâne de fer, Benjamin Malaussène nous présente les membres de sa tribu. Sa famille, et les autres… et prévient le futur nouveau-né de ce qui l’attend : « le briefing, comme en 40, avant le parachutage du héros sur la patrie occupée… » L’écriture savoureuse de Daniel Pennac nous entraîne dans un univers tendre et poétique, où l’absurde côtoie le fantasque. Une conversation jubilatoire où Benjamin nous livre ses états d’âme.

• Jeudi 2 avril à 20h30 

La nostalgie des blattes de Pierre Notte par La Cie HISTOIRES D’AILES avec Annick Demoulin et Nathalie Grez Mise en scène : Marie France Ghesquière Décors, son, lumière : Pascal Berthault L’histoire de deux femmes - hors d’âge - magnifiques, précieux témoins d’une autre époque où tout était délicieux, sans tabou ! Une comédie grinçante, surprenante, amusante, et même gouleyante ! Choquante ? Mais non !

• Vendredi 3 avril à 20h30 

On ne paie pas ! On ne paie pas ! De Dario Fo et Franca Rame Traduction et adaptation de Toni Cecchinato et Nicole Colchat par la Cie Soufflé n’est pas joué Mise en scène de Ludivine Dambach Distribution : Jean-Claude Claeyssens, Sylvie Ferret, Adeline Hochart, Jean-Michel Prats, Jean-Michel Vaillant. Des ouvrières aux abois, étranglées par l’augmentation constante du coût de la vie, se rebellent et improvisent une razzia dans un supermarché… une folie courageuse sans aucun doute… Mais dès lors les ennuis commencent auprès de leurs maris syndicalistes jusque là irréprochables… De cascades de quiproquos en canulars loufoques, l’étau se resserre et la comédie burlesque se déchaîne...

• Samedi 4 avril à 20h30 

Le procès de Péronne par le collectif L’intruse avec Camille Candelier et Anna Wessel Ce spectacle raconte l’histoire vraie de Péronne Goguillon, paysanne du nord de la France, condamnée à mort pour crime de sorcellerie en 1679. Sur scène, deux comédiennes se partagent l’interprétation, parfois cocasse, des différents personnages d’un procès qui mènera Péronne au bûcher. En montrant les enjeux du système de délation, à travers le point de vue des différents personnages du village, ce spectacle reste une réflexion bien… contemporaine ! 

• Dimanche 5 avril à 16h30 

Le bistrot de mon père par Dézastrenouvo Théâtre Écriture collective Mise en scène par Alain Durig « Mes clients, ils ne racontent pas que des conneries, ils en font aussi, mais pas ici, pas dans mon bistrot. » (Déclaration du patron, Edmond à un journaliste curieux…) Nous sommes en 2012, Edmond et Adrienne ont l’âge de la retraite, et ils souhaitent vendre le bistrot. Ils n’osent pas le dire aux habitués craignant leurs réactions. L’arrivée d’un client inconnu va encore un peu plus perturber ce petit milieu bien sympathique. Une histoire simple, dans une atmosphère bon enfant, avec des femmes et des hommes qui font, pas vraiment volontairement, ce qu’on appelle communément

ça vit sur scène
ça vit sur scène

Le Théâtre d’ailleurs et d'A Côté  :

Le Théâtre d'à Côté, une association dont le but est de promouvoir le théâtre amateur et "épauler" le théâtre professionnel.

Le Théâtre d'à côté : Une troupe qui forme et crée !

Issu d'un atelier théâtre dirigé par Marie-Odile Sahajdak, le Théâtre d'à côté s'est constitué en association en 1987. Il s'est vite fait remarquer par la qualité de ses premières productions. Après son 1er spectacle constitué d'improvisations, il s'est attaqué avec beaucoup de succès à Ionesco avec "La cantatrice chauve". Durant ces 33 ans, les choix de textes ont été très divers. 

Le Festival d’ailleurs et …d’à côté s’inscrit dans cette dynamique et constitue son point d’orgue. Sous-titré « Rencontres de Théâtre » il vise par définition à être un carrefour humain où la passion et la convivialité sont prioritaires faisant tomber les barrières morales du statut d’amateur ou de professionnel (tout en respectant la spécificité institutionnelle de ces statuts) pour avoir comme dénominateur commun l’amour des planches.

Nous avons toujours considéré que la promotion du Théâtre amateur ne devait pas faire obstacle à celle du Théâtre professionnel mais au contraire l’épauler. Le Théâtre professionnel ne peut vivre sans le vivier des amateurs. Des collaborations nombreuses ont ainsi pu naître au cours de ces années et la dynamique constituée a peu d’égal dans notre région.

Infos + ICI letheatredacote.net

Choix de la station

À venir dansDanssecondess