Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Spectacles

Montval-sur-Loir: ouverture du cabaret "Le Rêve Bleu" dans une ancienne usine réhabilitée

-
Par , France Bleu Maine

Levée de rideaux pour "Le Rêve Bleu", un nouveau cabaret situé dans le sud du département ! Transformer une ancienne usine en cabaret, un projet fou lancé par Franck Alexandre, le patron.

Franck Alexandre, patron du cabaret "Le Rêve Bleu" à Montval-sur-Loir
Franck Alexandre, patron du cabaret "Le Rêve Bleu" à Montval-sur-Loir © Radio France - Lena Thébaud

Château-du-Loir, France

Après plus d'un an de travaux, le cabaret va ouvrir ses portes au public, sur l'ancien site de l'entreprise Herman, à Montval-sur-Loir. Pour Franck Alexandre, le gérant du cabaret, le plus compliqué à été de persuader les administrations, les pompiers et la gendarmerie de transformer une ancienne usine industrielle qui fabriquait des écouteurs en cabaret, pouvant accueillir près de 250 personnes.

Les cabarets de campagne se font parfois dans des lieux atypiques mais s'implantent aussi régulièrement dans d'anciennes usines, car il y a de l'espace, de hauts plafonds et la place nécessaire pour faire des parkings. Comme le rappelle le patron du lieu, les endroits cachés sont souvent recherchés  pour les cabarets et ouvrir un cabaret dans une commune de 6000 habitants, qui n'a pas pignon sur rue c'est un double challenge,  "car il va falloir communiquer pour se faire connaitre". 

La popularité des cabarets de campagne 

Et si le projet peut en étonner certains, pour Franck Alexandre, les cabarets de campagne attirent du monde, il en est persuadé ! L'univers du cabaret plait et l'âge moyen des spectateurs est d'environ 55-65 ans. "À cet âge-là,  les personnes préfèrent parfois les cabarets de campagne car ils perdent moins de temps dans les transports, en comparaison avec Paris et d'autres grandes villes françaises. Pour nous, cela permet aussi de mettre en avant le territoire et la ville". 

Ouvrir un cabaret dans le sud de la Sarthe ce n'est pas aussi fou qu'on pourrait le penser. "Les habitants de la région Pays de la Loire et de la région Centre sont assez friands de cabarets et c'est un public qui est prêt à se déplacer pour assister à un spectacle", assure Franck Alexandre.

Pour faire un cabaret de campagne, vu la conjoncture actuelle, il faut être un peu fou mais relever ce défi m'a beaucoup plu 

Et pour assurer le spectacle, Franck Alexandre a aussi misé sur des artistes de la région. La troupe de danseurs vient du Mans, les transformistes viennent d'Angers et le mentaliste est également du Mans. Le patron du cabaret a donc opté pour la qualité des artistes de la région. Quant à l'animation, le public pourra compter sur les talents du patron, grand amateur de cabaret depuis de nombreuses années, qui décrit cet univers façon assez simple: "c'est de la convivialité et de l'amusement le temps d'une soirée!

Le spectacle d'inauguration aura lieu le 2 novembre, ensuite 42 spectacles sont prévus jusqu'à la mi-juillet avec la principale revue "Balade à Montmartre" inspirée des cabarets parisiens. Une seconde revue pour 2020 est déjà en préparation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu