Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Un feu d'artifice spécial déconfinement : ce que prépare la société toulousaine Ruggieri

-
Par , France Bleu Occitanie

La société toulousaine Ruggieri, spécialisée dans les spectacles pyrotechniques, tente actuellement de convaincre ses clients de l'été de reporter plutôt que d'annuler. Pour cela elle leur propose un spectacle spécial déconfinement baptisé "Merci".

Feu d'artifice du 14 Juillet, (le 13 juillet) au dessus de la ville de Villers-les-Nancy (Meurthe-et-Moselle).
Feu d'artifice du 14 Juillet, (le 13 juillet) au dessus de la ville de Villers-les-Nancy (Meurthe-et-Moselle). © Radio France - Melvin Turpin

Avec le confinement et la fin des rassemblements, les feux d'artifices n'illuminent plus nos soirées. Forcément, les artificiers n'ont plus de travail, et la société toulousaine Ruggieri, comme les autres, ne peut pas exercer son activité. "Rien que pour les feux du 14 juillet, cela représente 8000 personnes qu'on ne va pas faire travailler", détaille Jean-Michel Dambielle, le directeur général. L'équivalent de 2000 CDD ne seront pas embauchés cette saison, les rassemblements de plus de 5000 personnes étant interdits jusqu'en septembre, au moins. Les spectacles quotidiens à Disneyland Paris sont également à l'arrêt.

Alors, pour éviter la multiplication des annulations, l'artificier a élaboré un spectacle intitulé "Merci", pensé comme un hommage aux soignants mais aussi symbole du retour à la vie "normale". "J'ai eu l'idée en voyant les premiers reportages sur les gens aux fenêtres à 20 heures", raconte David Proteau, le directeur artistique.

On va tous plus ou moins oublier cette crise, mais des choses vont rester, dont cette image des applaudissements. Je me suis dit : pourquoi ne pas en faire un spectacle

Pour le moment, rien n'est signé avec les différents clients, dont la ville de Toulouse et ses feux du 14 juillet. "Ils sont tous favorables à l'idée, ça permettra à la fois de faire plaisir aux citoyens, de créer l'événement et donc de ramener le public vers les boutiques, les bars et restaurants", explique Jean-Michel Dambielle, confiant sans l'être : "il y a la question de la date, personne ne sait quand les rassemblements de plus de 5000 personnes seront autorisés".

Le déroulé du spectacle

Il sera séparé en cinq tableaux, mais avant de commencer, pour "recréer" des applaudissements, des dizaines de coups de canon seront tirés pour annoncer le début du spectacle.

  • Première séquence : un tableau remerciements aux soignants (tableau blanc et bleu) puis un autre remerciements "à tout ceux qui ont travaillé et fait fonctionner la société" (multi couleurs).
  • Deuxième séquence : le recueillement, tableau scintillant avec des centaines d'étoiles formant une constellation, hommage aux personnes décédées.
  • Troisième séquence : la solidarité, symboliser la mobilisation humaine par un tableau "mosaïque", avec des feux qui se croisent et se décroisent, puis un tableau tricolore.
  • Quatrième séquence : l'espoir, en deux tableaux, scintillant, symbolisant l'avenir nouveau à construire
  • Cinquième séquence : la joie, de multiples couleurs, des craquellements

Avant le spectacle le mot "MERCI" sera écrit en géant, "mon rêve c'est de le voir sur la Garonne ou la cité de Carcassonne", David Proteau croise les doigts pour un beau rassemblement post confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu