Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cyclisme : la course Bordeaux-Paris renaît de ses cendres

-
Par France Bleu Gironde

Le coup d'envoi de la course cyclotouriste Bordeaux-Paris a été donné ce vendredi matin sur la rive droite de Bordeaux. 26 ans après sa disparition, cette course mythique est aujourd'hui relancée à destination des amateurs. Les 950 concurrents auront 610 km de parcours à parcourir, de jour comme de nuit.

Le départ de Bordeaux-Paris
Le départ de Bordeaux-Paris

C'est la renaissance d'une course mythique : les premiers coureurs de la Bordeaux-Paris ont quitté à 6 h ce vendredi mati, le quai de Queyries, sur la rive droite de Bordeaux, pour Saint-Quentin en Yvelines, dans la région parisienne. Au total, ce sont 950 amateurs, dont 20 % d'étrangers, qui vont participer à l'épreuve, longue de 610 kilomètres.Les plus courageux ne dormiront pas, ou très peu, et rouleront de jour comme de nuit.

Bordeaux-Paris est une course légendaire du cyclisme français L'épreuve, née en 1891, avait disparu en 1988 après avoir sacré les plus grands noms du cyclisme professionnel, comme Jacques Anquetil, le Belge Herman Van Springel ou le Béarnais Gilbert Duclos-Lassalle, vainqueur en 1983. L'épreuve fait donc son retour cette année  sous la forme d'une course cyclosportive, ouverte à tous les mordus d'endurance et de longue distance.

Claudino Reverendo s'aligne pour la première fois sur une distance aussi longue. Cet habitant de Mérignac, âgé de 25 ans, est justement originaire de Saint-Quentin-en-Yvelines, la ville d'arrivée de la course. Et pour réussir son pari, il s'entraîne déjà depuis de longs mois.

 

"Je suis d'autant plus motivé que l'arrivée sera dans la ville de mes parents"

Francis Legrand, un Picard de 60 ans, s'est lui aussi spécialement préparé pour ce rendez-vous.

"Si j'arrive samedi soir à 20h, j'estimerai que j'ai bien travaillé"

Les concurrents les plus affûtés partiront samedi matin à 10 heures. Les plus rapides devraient parcourir la distance en moins de 20 heures. Tous devront arriver avant dimanche 18 heures.

"C'est le plaisir de rouler longtemps et de rencontrer des gens"

Choix de la station

France Bleu