Dans le Sud de la France, des malfaiteurs piègent les terminaux de paiement

Par Yves Maugue, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde et France Bleu Toulouse lundi 24 juin 2013 à 18:09

Les paiements en terrasse sont propices à ce type de fraude
Les paiements en terrasse sont propices à ce type de fraude © Radio France

Une bande sévit dans le sud, de Bordeaux à Toulouse, en passant par Narbonne, Pau, La Rochelle ou Mont-de-Marsan. Elle distrait les serveurs et échange les terminaux de paiement, ces appareils qui permettent de payer ses achats par carte.

On connaissait la fraude aux cartes bancaires, mais les malfaiteurs qui ne sont pas à court d'idées ont décidé de s'attaquer dans le sud de la France aux terminaux de paiement électronique, ces appareils qui vous permettent de régler vos achats par carte, dans les  boutiques mêmes. Les policiers des affaires économiques et financières de la police judiciaire à Bordeaux sont assez stupéfaits par l'audace des malfrats. A l'image de ce qui s'est passé dans une  boutique du centre commercial Rives d'Arçins il y a quelques semaines.

Un commerçant de Bègles a donné l'alerte

Il suffit de distraire quelques minutes le vendeur ou la vendeuse afin de remplacer le terminal de paiement du même modèle. Sauf que celui-ci est équipé d'un système de réseau sans fil, et d'un autre qui permet de lire la piste de la carte bancaire. Les malfaiteurs quittent la boutique, laissent passer quelques heures pour revenir à proximité avec un téléphone dernière génération. La liaison à distance est établie avec le terminal grace à une application dans le smartphone. Les malfaiteurs peuvent récupérer tous les numéros de cartes bancaires utilisées chez le commercant, y compris les codes. Recueillant toutes ces informations, des complices à l'étranger fabriquent ainsi des fausses cartes, et les victimes peuvent se retrouver débitées de plusieurs milliers d'euros.

Prévenir tous les commerçants

Une campagne de prévention contre cette nouvelle arnaque a été lancée auprès des commerçants. Il leur est conseillé de fixer leur terminal ou d'y apposer une marque distinctive qui permet de voir s'il a été remplacé ou pas. En attendant la bande de malfaiteurs court toujours.

Il suffit de distraire quelques instants le commerçant

Partager sur :

Mots-clés :

Par :