Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

De la Banque alimentaire à la Banque de l'objet: la collecte des invendus va s'élargir dans le Bas-Rhin

Par

La Banque alimentaire du Bas-Rhin travaille actuellement sur un nouveau projet: un réseau organisé de collecte de produits non alimentaires. L'association reçoit déjà des invendus de toutes sortes.

Banque alimentaire Bas-Rhin Façade Banque alimentaire Bas-Rhin Façade
Banque alimentaire Bas-Rhin Façade © Radio France - par Blandine Costentin

La Banque alimentaire est bien connue aujourd'hui pour sa collecte de denrées non périssables qu'elle donne à des associations partenaires. En 2012, près de 2000 tonnes de produits ont été ainsi redistribués dans le Bas-Rhin. Ces produits proviennent d’invendus de grandes surfaces et du ramassage réalisé une fois par an à la sortie des supermarchés grâce aux consommateurs. Elle réfléchit actuellement à mettre en place un système analogue pour les produits non alimentaires.

Publicité
Logo France Bleu

Une filière pour les invendus de toute sorte

Des entreprises ou des supermarchés donnent déjà à la Banque alimentaire des produits non alimentaires très divers. Cela va des rasoirs aux décorations de Noël en passant par les cahiers.

Banque alimentaire du Bas-Rhin objets © Radio France - par Blandine Costentin

Le projet de la Banque alimentaire du Bas-Rhin est de mettre en place une filière en bonne et due forme. Thomas Chandesris , chargé de l'étude de faisabilité, explique quel genre de produits l'association reçoit déjà:

loading

Banque alimentaire du Bas-Rhin Thomas Chandesris © Radio France - par Blandine Costentin

Des millions d'euros de produits partent à la poubelle

L'intérêt de cette démarche n'est pas seulement d'aider les plus démunis. C'est aussi une manière de s'attaquer au gâchis et aux millions d'euros de produits jetés à la poubelle chaque année. Un circuit propre aux entreprises et aux associations bas-rhinoises serait mis en place:

loading

Le projet doit être finalisé pour la fin de l'année. La Banque alimentaire du Bas-Rhin recherche encore des entreprises afin d'évaluer leur intérêt pour cette opération:

loading

Le projet est soutenu par des fonds européens, la communauté urbaine de Strasbourg et la ville de Strasbourg. S'il aboutit, ce serait d'après Thomas Chandesris, quasiment une première en France. Seulement quelques associations organisent déjà ce genre de collecte en région parisienne.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu