Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Début d'année excellent sur les routes d'Ardèche, mais dramatique en Drôme

vendredi 9 août 2013 à 11:05 Par David Meilhac, France Bleu Drôme Ardèche

Les chiffres de la sécurité routière font état d'un début d'année excellent en Ardèche - le meilleur depuis 12 ans -, au contraire de la Drôme qui a déjà connu 29 décès depuis janvier.

La fatigue et la somnolence sont la première cause de mortalité sur autoroute, responsables d'un accident sur trois.
La fatigue et la somnolence sont la première cause de mortalité sur autoroute, responsables d'un accident sur trois. © Maxppp

A la veille d'un nouveau week-end très chargé sur les routes de la Vallée du Rhône, les derniers chiffres de la sécurité routière sont tombés. Et ils sont bons pour le mois de juillet au niveau national : le nombre de morts a baissé de 5,7% le mois dernier par rapport au même mois l'année dernière.

Situation inverse des deux côtés du Rhône

En Drôme et en Ardèche, la situation est trés contrastée.Du côté des bonnes nouvelles, en Ardèche, on ne dénombre "qu'un" mort sur la route au mois de juillet, 4 depuis le debut de l'année. L'an dernier, à la même époque, la route avait déjà fait 17 victimes. Les chiffres ardéchois de la sécurité routière n'ont jamais été aussi bons depuis 12 ans.

La prévention, facteur gagnant

La Préfecture ne fait pas de triomphalisme, loin de là, et reconnait même avoir du mal à expliquer cette situation. Mais la prévention est sans doute en train de porter ses fruits. Il y a en moyenne un millier de contrôles routiers dans le département chaque mois.

La Drôme, mauvais élève

Les gendarmes et les policiers ne sont pas moins bons dans la Drôme et pourtant, là, c'est une hécatombe : 29 tués depuis le début de l'année sur les routes drômoises, soit 4 de plus que l'an dernier. Il y a moins d'accidents, mais ils sont plus graves : souvent 2 ou même 3 victimes. 70% sont des Drômois, dont beaucoup de piétons ou de motocyclistes.