Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des amendes pour les baigneurs indisciplinés

samedi 3 août 2013 à 10:03 Par Nathalie Delpeyrat, France Bleu

Comment sauver les vacanciers de la noyade malgré eux : le préfet de l'Hérault demande aux maires du littoral de verbaliser les baigneurs qui ne respectent pas le drapeau rouge. Il y a eu 7 noyés le week-end dernier dans le département. Et hier encore, un homme de soixante ans est mort à Sérignan sur une plage non surveillé, où deux autres baigneurs de 50 ans ont été sauvés in extrémis.

La préfet de l'Hérault Pierre Bousquet de Florian écrit aux maires des communes du littoral pour leur demander de verbaliser les vacanciers en infraction qui ne respecteraient pas le drapeau rouge.Il veut tenter de mettre fin à la série noire : sept morts le week-end dernier sur les plages héraultaises. Hier, un homme de soixante ans est mort noé sur une plage de Sérignan qui n'était pas surbveillé, et deux autres nageurs ont du être secourus. Ils sont hospitalisés.

Des amendes pour les baigneurs qui ne respectent pas le drapeau rouge sur les plages de l'Hérault. Reportage Kevin Blondel

Un bulletin d'alerte a été émis pour ce samedi avec des vents de 35 km/h et des vagues de plus de 2 mètres.Dans son courrier, le préfet, qui constate que "l'événement climatique à l'origine des drames peut se reproduire", a d'abord rappelé aux maires d'Agde, Frontignan, La Grande-Motte, Marseillan, Mauguio-Carnon, Palavas-les-Flots, Portiragnes, Sérignan, Sète, Valras-plage, Vendres, Vias et Villeneuve-lès-Maguelone qu'ils ont "un devoir de police sur les rivages de la mer" à exercer jusqu'à "la limite des 300 mètres". Ce sera aux polices municipales de verbaliser les nageurs qui ne respectent pas les règles de sécurité, avec l'aide des services de police et de gendarmerie en cas de besoin.