Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des épaves de voitures vont être hélitreuillées sur la Côte Vermeille

-
Par , France Bleu Roussillon

Accidents, suicides, fraudes à l’assurance : les carcasses s’accumulent depuis 20 ans au pied des falaises du Cap Rederis, entre Banyuls et Cerbère

Les épaves rouillent depuis de nombreuses années dans un panorama grandiose  -
Les épaves rouillent depuis de nombreuses années dans un panorama grandiose - © Radio France - François DAVID

Sur la Côte catalane, le nettoyage de printemps se fait à coup d’hélicoptère !Une vingtaine d’épaves de voitures vont être hélitreuillées ce lundi matin sur la Côte Vermeille, dans le secteur très escarpé du Cap Rederis.Depuis 20 ans, ces voitures s’accumulent au pied de la falaise au rythme des suicides, des accidents et des fraudes à l'assurance. Au point de constituer aujourd'hui une véritable verrue  dans l'un des plus beaux sites de la Méditerranée française.

Les carcasses sont évacuées par les airs ce lundi  -
Les carcasses sont évacuées par les airs ce lundi - © Radio France - François DAVID

 

Le site du Cap Rederis est réputé son panorama exceptionnel. C’est ici que la route de la Côte Vermeille atteint son point culminant, à 113 mètres au dessus du niveau de la mer. Des milliers de touristes s’y arrêtent chaque année pour prendre des photos. Malheureusement les épaves gâchaient un peu le tableau.

carcasses - son

L'opération de nettoyage se prépare depuis 3 semaines -
L'opération de nettoyage se prépare depuis 3 semaines - © Radio France

Depuis 3 semaines, des spécialistes préparent l’opération d’évacuation. Ils descendent les falaises en rappel, pour aller découper les carcasses. Ce lundi matin, les morceaux de ferraille seront évacués par les airs, la seule voie d'accès. Cette opération périlleuse va mobiliser d'importants moyens de police et de gendarmerie pour sécuriser la zone, sur terre et en mer. Le sentier-littoral sera interdit d'accès toute la matinée.L'opération coute 15.000 euros. Elle est financée par le conseil général des Pyrénées-Orientales.

L'hélitreuillage des épaves va couter 15000 euros
L'hélitreuillage des épaves va couter 15000 euros © Radio France

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu