Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des sages-femmes dorment sous la tente devant l'hôpital de Grenoble pour un meilleur statut

-
Par , France Bleu Isère

Quatre sages-femmes de l'Hôpital Couple-Enfant de Grenoble, en Isère, ont affronté des températures glaciales (moins 6 degrés) pour faire pression sur le Ministère de la Santé.

4 tentes sont dressées sur la pelouse de l'Hôpital Couple-Enfant de Grenoble pour abriter les sages-femmes en colère
4 tentes sont dressées sur la pelouse de l'Hôpital Couple-Enfant de Grenoble pour abriter les sages-femmes en colère © Radio France - Véronique Saviuc

Le mouvement des sages-femmes s'est durci d'un cran à Grenoble !

Depuis 5 semaines, 80 % d'entre eux (il y a 4 hommes pour 70 sages-femmes à l'hôpital de Grenoble) sont en grève pour obtenir une meilleure reconnaissance et un rôle de premier plan dans le suivi des grossesses avant, pendant et après l'accouchement (les accouchements sont bien sûrs assurés, ils travaillent sur réquisition).

Depuis ce jeudi soir, les sages-femmes en mouvement ont décidé de dormir sous la tente, devant l'hôpital Couple-Enfant de Grenoble (c'est là que se trouve notamment la maternité du CHU). Il faisait moins 6 degrés pour leur première nuit. Ils étaient quatre, d'autres prendront le relais ce vendredi soir pour faire pression sur le Ministère de la Santé à quelques semaines des groupes de travail qui vont etre mis en place par Marisol Touraine sur le statut des sages-femmes.

Parmi ceux qui ont bravé les températures négatives Bruno Buffin, "sage-femme" depuis 7 ans à l'Hôpital Couple-Enfant de Grenob

Des banderoles déployées devant l'Hôpital Couple-Enfant de Grenoble - Radio France
Des banderoles déployées devant l'Hôpital Couple-Enfant de Grenoble © Radio France - Véronique Saviuc

Autre dormeuse à la dure de cette première nuit, Maud Bonfils, sage-femme à l'Hôpital Couple-Enfants de Grenoble

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu