Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des sanctions après les insultes racistes lors de Section Paloise - Montpellier

dimanche 30 août 2015 à 21:28 Par Alexandre Vau, France Bleu Béarn

Les condamnations se multiplient après les insultes proférées contre l'ailier fidjien de Montpellier Timoci Nagusa, samedi soir, au stade du Hameau. Parmi elles, celle d'un autre joueur montpelliérain Robins Tchalé-Watchou, président du syndicat des joueurs professionnels. Il demande que des sanctions soient prises.

Timoci Nagusa juste après son altercation avec un spectateur.
Timoci Nagusa juste après son altercation avec un spectateur. © Radio France - Najat Essadouki

Un joueur comparé à un singe ! Un spectateur du stade du Hameau a osé samedi soir alors que la soirée était jusque là parfaite. A ce moment là, la Section Paloise régale son public et s'apprête à battre le Montpellier de François Trinh-Duc, 26 à 16, pour une première victoire depuis son retour en Top 14 .

Mais à la 30e minute de jeu, en pesages, là ou les spectateurs sont debouts en bord de terrain, au pied de la tribune Auchan, cet acte odieux et condamnable se joue à quelques mètres de l'arbitre du match Cyril Lafon qui vient de sortir un carton jaune contre le talentueux ailier Timoci Nagusa .

Il faut attendre alors la fin du match pour apprendre, à travers un message Twitter, que le joueur fidjien, éffondré, a été insulté aux yeux de tous par un spectateur exité et certainement alcoolisé.

Depuis samedi soir, les réactions d'indignation se multiplient que ce soit du côté des dirigeants du rugby français, des joueurs ou simplement des amateurs de rugby branchés sur les réseaux sociaux. Parmi tout ce monde, Robins Tchalé-Watcho u. Le deuxième ligne montpelliérain, président du syndicat de joueurs Provale a assisté à la scène et demande que des sanctions soient prises.

7h Section ENRO polémique

"Ne laissons pas passer ! Les stades de rugby sont en danger." — Robins Tchalé-Watchou, président de Provale

Exclu de la "communauté Section"

Autre réaction, celle du président de la Section Paloise Bernard Pontneau . Il souhaite identifier la personne concernée et la radier de la "communauté Section". Mais pas sans lui avoir parler au préalable et lui expliquer que le rugby et le monde du sport véhiculent des valeurs à respecter.

SON Pontneau et supporter raciste

Dimanche soir, la Ligue Nationale de rugby a réagit à son tour. Elle condamne un acte "inadmissible" et ajoute qu'elle compte bien agir dès qu'elle aura en main tous les éléments du dossier. Après réflexion, le club de Montpellier lui ne portera finalement pas plainte.