Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deuxième ligne de tram au Mans : les chiffres sont bons

vendredi 3 octobre 2014 à 16:54 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

La deuxième ligne de tram, au Mans, remplit ses objectifs! Un mois après sa mise en service, la fréquentation est au rendez-vous. Les deux lignes transportent, en tout, 70.000 voyageurs par jour : c'est 22% de plus que lorsqu'il n'y avait qu'une seule ligne de tram et des bus.

Le ballet des trams reprend enfin au Mans
Le ballet des trams reprend enfin au Mans © Radio France

La SETRAM, qui gère les transports en commun dans l'agglomération, se dit très satisfaite, d'autant qu'elle n'a relevé aucun incident ni problème technique depuis la mise en circulation de cette deuxième ligne.

Sur le nouveau tronçon, entre la préfecture et Bellevue, les passagers sont trois fois plus nombreux qu'à l'époque où il n'y avait qu'une liaison en bus (10.000 voyages contre 3.000). Seule ombre au tableau : les trams sont généralement bondés aux heures de pointe entre le centre-ville du Mans et l'Université.

Premier bilan, un mois après la mise en service - Explications de Bertrand Hochet

La SETRAM assure ne pas pouvoir rajouter de rame aux heures de pointe , car les lignes T1 et T2 se rejoignent déjà en centre-ville toutes les trois minutes. Impossible, dit-elle, d'augmenter la cadence, sauf à bloquer la circulation des voitures quasiment tout le temps. Elle demande simplement aux voyageurs de mieux se répartir dans le tram, en n'allant pas uniquement à l'avant ou à l'arrière. Les rames ont également été réaménagées : huit strapontins ont été démontés pour gagner de la place.

La fréquentation est bonne le week-end  : +45% sur les deux lignes de tram. 

Seul problème: des rames souvent bondées entre le centre-ville et l'Université - Reportage de Bertrand Hochet