Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire Fiona

Disparition de Fiona : reconstitution à Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Manuel

Les enquêteurs retracent vendredi après-midi le trajet de la mère de Fiona dans le parc Montjuzet à Clermont-Ferrand où a disparu il y a cinq jours la fillette de 5 ans.

Cécile Bourgeon lors de la reconstitution avec son avocat et le procureur.
Cécile Bourgeon lors de la reconstitution avec son avocat et le procureur. © Maxppp - Richard Brunel

"C'est un transport sur les lieux pour préciser un certain nombre de points géographiques sur son itinéraire, pour préciser des repères géographiques dans le parc", explique le procureur de la République. Vendredi après-midi, les enquêteurs commençaient à retracer le trajet de la mère de Fiona dans le parc Montjuzet à Clermont-Ferrand où a disparu il y a cinq jours la fillette de 5 ans.

> Vous pensez avoir aperçu Fiona, ou vous êtes susceptible d'aider à la retrouver ? Contactez le 0800 958 081 (Numéro Vert)

Deux juges d’instruction sur les lieux

L'enquête judiciaire dirigée par deux juges d'instruction implique un grand nombre de policiers, dont la totalité du SRPJ de Clermont-Ferrand, 20 autres enquêteurs de la PJ de Lyon envoyés en renfort, ainsi que l'office central de répression des violences aux personnes. Me Gilles-Jean Portejoie, l'avocat de la mère, Cécile Bourgeon, avait annoncé un peu plus tôt que la reconstitution aurait lieu en présence de tous les acteurs de cette affaire, dont les deux magistrats instructeurs et le procureur Pierre Sennès.

Un numéro vert activé jeudi soir

La police judiciaire a activé jeudi soir un numéro vert national (0800 958 081) pour récolter un maximum de renseignements sur la disparition de Fiona. La ligne a été activée à 20h43 jeudi soir. Les policiers ont reçu plusieurs  appels dont les contenus sont systématiquement vérifiés. Les enquêteurs avaient déjà lancé deux appels à témoins lundi et mercredi sur des numéros locaux, sans succès.

Un premier témoignage recueilli

Par ailleurs, selon l'avocat de la mère, qui s'est constituée partie civile, un signalement de la fillette serait arrivé directement à son cabinet jeudi soir. Un ancien conseiller prudhommal aurait pris contact par mail avec lui pour dire qu'il avait vu le 14 mai une fillette ressemblant à Fiona avec un homme âgé à Villeurbanne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess