Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparues de Perpignan : l'ADN d'Allison retrouvé dans un congélateur et un lave-linge

lundi 26 août 2013 à 14:53 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

Des traces ADN d'Allison ont été retrouvées dans le congélateur familial, un appareil que Francisco Bénitez aurait nettoyé juste avant sa mort. Des traces d'ADN ont également retrouvées dans un lave-linge de la légion étrangère.

Allison et Marie-Josée Benitez
Allison et Marie-Josée Benitez © Facebook / Marie Benitez

Plus l'enquête avance et plus les éléments à charge contre Francisco Bénitez s'accumulent.Après la maîtresse disparue en 2004 à Nimes dans les mêmes circonstances qu'Allison et sa mère, après les 5 000 kilomètres parcourus en voiture entre le 14 juillet et le 5 aout, voilà qu'on apprend que l'ADN d'Allison a été retrouvé dans le congélateur de la famille Bénitez. De l'ADN prélevé sur des traces de sang.

Les preuves s'accumulent. L'enquête de voisinage a permis de déterminer que ce congélateur avait été vidé et nettoyé à grandes eaux par Francisco Bénitez peu de temps après la disparition des deux femmes. Mal nettoyé semble t il. Le corps d'Allison a peut-être été enfermé dans ce congélateur.

Les voisins affirment aussi l'avoir vu laver un tapis . Un tapis qui a peut-être permis de transporter les corps.

Ne pas tirer de conclusions hâtives

Enfin l'ADN d'Allison a également été retrouvé dans un lave linge de la légion étrangère, celui se la maman aurait aussi été identifié.Bénitez a-t-il voulu effacer des traces suspectes sur ses vêtements ? C'est évidemment ce que veulent savoir les enquêteurs qui appellent à la plus grande prudence après ces dernières révélations : ne pas tirer de conclusions définitives.

Francisco Bénitez s'est suicidé en laissant une lettre et une vidéo où il clame son innocence, mais depuis l'enquête ne cesse de le désigner comme "présumé coupable ".

Dans le quartier du Vernet à Perpignan où vivait la famille Bénitez, on a encore du mal à croire à la culpabilité de Bénitez malgré ces dernières révélations

Bénitez voisins