Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparues de Perpignan : la PJ travaille toujours sur les téléphones portables

mercredi 21 août 2013 à 19:02 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

C'est un minutieux et long travail autour des téléphones portables de Francisco Bénitez que mènent actuellement les enquêteurs de la police judiciaire de Perpignan. Les téléphones des deux femmes disparues depuis le 14 juillet n'ont eux jamais été retrouvés.

La police judiciaire de Perpignan continue un minutieux travail autour des téléphones portables dans l'enquête sur la disparition d'Allison et Marie-José Bénitez disparues à Perpignan depuis le 14 juillet.

On savait que Marie José Bénitez avait envoyé un SMS à sa fille ainée pour lui dire qu'elle partait à Toulouse. Ce SMS a été envoyé depuis son portable personnel mais personne ne sait si c'est elle qui l'a écrit.

Les premiers résultats de la PJ montrent que le téléphone se trouvait bien dans le quartier du Vernet à Perpignan près de son domicile donc, au moment où il a été rédigé. Ce même téléphone était encore dans le quartier le lendemain, le 15 juillet. Ce qui laisse penser que Marie José Bénitez n'est jamais partie à Toulouse.Tous les soupçons se portent sur le père et mari des deux disparues, Francisco Bénitez, qui s'est suicidé le 5 aout dernier.