Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparues de Perpignan : "Le mensonge ne connaît pas de limite, même dans la mort"

jeudi 29 août 2013 à 12:23 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

Francisco Bénitez, le légionnaire de Perpignan contre lequel les charges s'alourdissent, peut-il avoir fait disparaître sa femme et sa fille tout en clamant son innocence jusqu'à son dernier souffle ? Oui, répondent les psychiatres, car le mensonge ne connaît pas de limite, même dans la mort.

Francisco Benitez a enregistré une video postée sur le site de Paris-Match
Francisco Benitez a enregistré une video postée sur le site de Paris-Match © Capture d'écran Youtube

Qu'est-ce qui conduit un meurtrier à clamer son innocence jusqu'au bout ?

  • Jean-Pierre Pecastaing, expert auprès de la Cour d'appel de Montpellier:"Sur le plan psychologique, les assassins intra-familiaux vivent un peu ce que vivent les gens endeuillés, ils sont dans le déni : ce n'est pas possible que ce soit arrivé, ce n'est pas possible que moi j'ai fait une chose comme ça, le déni ayant une vocation à se protéger sur le plan de la justice, mais ayant essentiellement la vocation de se protéger soi-même d'un effondrement de son image de soi".

  • Jean-Claude Penochet, expert auprès de la Cour d'appel de Montpellier: "Le mensonge, ça n'a pas de limite. On pense que le mensonge, ça se reconnaît. Eh bien, tous les juges et les experts vous diront qu'ils se sont fait avoir".   Qu'est ce qui peut pousser un individu à partir sur un mensonge?    - Dr. Penochet : "Le fait de tenir un rôle. L'impression qu'il (F. Benitez) me donne, c'est qu'il avait une personnalité fragile malgré le fait qu'il soit légionnaire, et qu'il est construit en façade, cette image qu'on donne aux autres primant sur toutes choses (...) Il maintient cette façade jusqu'au bout".

-Dr Pecastaing : "Vous avez des gens qui lorsqu'ils passent de cette phase de déni à une phase de révolte ne le supportent pas et mettent fin à leurs jours. J'aurais tendance à penser que c'est le cas dans l'affaire qui nous concerne. Mais on peut aussi se suicider pour clamer sa révolte par rapport aux accusations portées contre soi, pensant, contre toute attente, que ce suicide nous blanchira. On peut également se suicider parce qu'on avait une fausse personnalité, ce qu'on appelle en psychiatrie les +faux self+, et le suicide est une manière de fuir tout ce qui allait être remis en cause. Souvent, ces trois raisons de se suicider sont imbriquées.

  • Dr Jacques Barrère, neuropsychiatre, expert auprès de la Cour d'appel de Toulouse : "Il a pu faire un processus dépressif en réalisant ce qu'il (aurait) fait. Il met fin à ses jours. C'est l'effondrement complet, mais tout en disant : j'ai pas pu le faire, je suis toujours un mec bien . C'est la vidéo (...) Ce type est dans l'orgueil, il ne veut pas être pris. C'est un militaire, qui est arrivé tout de même au grade d'adjudant. Il ne peut pas reconnaître (ce qu'il aurait fait) mais en même temps, c'est son impulsivité qui l'a fait agir".

Le suicide de Benitez peut-il être interprété comme une volonté de sauver son honneur de légionnaire ?    - Dr Penochet : "Comme on leur rappelle le sens de l'honneur tous les jours, ça s'inscrit certainement (là-dedans), mais ça ne fait que renforcer une disposition structurale et qui est beaucoup plus forte. Le sens de l'honneur, ça vient renforcer certains éléments de la personnalité, mais ça ne les constitue pas"

  • Dr Pecastaing : "Toutes ces structures un peu rigides (comme l'armée) permettent aux gens de tenir. Mais lorsque je commets un acte qui va me mettre en marge de cette +famille+, comment vais-je supporter le regard, la réprobation de mes pairs, alors que jusqu'à présent j'avais donné cette image de personne au dessus de tout soupçon ?"   Francisco Bénitez fait-il l'effet de mentir dans sa dernière vidéo ?    - Dr Penochet : "La tentation est là de soupçonner le  grand hystérique manipulateur. Votre femme et votre fille disparaissent, vous allez parler devant la télévision, vous ? (Mais) il faut se méfier constamment des impressions. On a toujours des surprises très grandes. On voit bien que ce type n'est pas pris dans un surmoi massif. Mais comme tout le monde est capable de tuer, on ne peut pas dire c'est lui, c'est pas lui. Il (faudrait) recouper, il (faudrait) des éléments cliniques".

(Avec AFP)