Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparus de Metz : une fugue orchestrée par l'adolescente ?

jeudi 8 août 2013 à 21:28 - Mis à jour le vendredi 9 août 2013 à 6:15 Par Cyril Destracque, France Bleu Lorraine Nord

Michael Krackenberger et sa fille Aurore ont été transférés dans la soirée de jeudi au commissariat de Metz après avoir été placés en garde à vue à Halluin près de Lille. La garde à vue du père a été prolongée jusqu'à samedi matin. Ce vendredi, une plainte pour soustraction de mineur aurait été déposée par la mère d'Aurore. L'enquête continue et le scénario de la disparition se dessine.

Aurore, 13 ans
Aurore, 13 ans © DR

Que s'est-il passé pendant les 3 jours de la cavale de Mickael Krackenberger et sa fille Aurore ? Les policiers de la sureté urbaine de Moselle qui entendent les deux protagonistes depuis jeudi soir tard doivent reconstituer le scénario de l'échappée belle. Certains faits sont déjà établis. On sait que les portables ont été coupés dans la nuit de dimanche à lundi et que le père souffrant de troubles mentaux et sa fille ont quitté la Moselle quelques heures plus tard. Autre certitude, ce qui a conduit à les retrouver c'est une panne d'essence et une couverture médiatique imposante de l'affaire.

Ils ne savaient pas qu'ils étaient recherchés

9h30 hier matin à Halluin près de la frontière franco-belge, la voiture empruntée par Michael Krackenberger tombe en rade... Démuni et sans argent, le papa fugueur frappe chez Vanessa, une habitante de la commune à qui il veut emprunter un téléphone pour joindre sa curatrice. Placé sous curatelle renforcée, l'homme ne peut pas gérer seul ses revenus et doit en référer à cette correspondante. En discutant avec celle qui lui offre l'hospitalité qui le reconnait, il comprend qu'ils sont recherchés et choisit d'appeler la police. Immédiatement les fonctionnaires du commissariat d'Halluin le placent en garde à vue. Il y restera jusqu'en fin de journée de jeudi avant son transfert à Metz. Selon les premiers examens médicaux Aurore, 13 ans est en bonne santé. L'adolescente n'a subi aucune violence et ne semble pas avoir été contrainte pendant cette échappée belle entamée dimanche soir.

Une escapade en Flandre voulue par Aurore

A en croire le témoignage de Vanessa, l'habitante d'Halluin qui a offert l'hospitalité à Michael et Aurore jeudi matin, manifestement la fugue avait tout d'un coup préparé par l'adolescente. " La jeune fille n'avait pas envie de rentrer chez sa maman donc elle a cassé les portables pour que papa ne puisse pas appeler maman" raconte Vanessa qui a pu parler avec Michael Krackenberger en attendant l'arrivée des policiers. " Au lieu de la laisser fuguer, seule, il a préféré prendre la route de la Belgique avec elle pour qu'elle puisse se changer les idées et aujourd'hui ( jeudi) il lui a dit qu'il fallait rentrer " ajoute l'habitante d'Halluin.

 

SON DISPARUS HABITANTE

Le témoignage édifiant pourrait bien donner des cheveux blancs à Christine Mangel. Ce vendredi matin, elle aurait déposé plainte contre son ex-compagnon pour soustraction de mineur par ascendant. "Elle veut qu'il comprenne que ça ne se fait pas" explique son avocate Maitre Marlène Schott.