Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Don du sang : les réseaux sociaux utilisés pour attirer les jeunes

jeudi 7 août 2014 à 8:53 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

L’établissement français du sang (EFS) tire la sonnette d’alarme en ce début de mois d’août. En Indre-et-Loire, il n’y a pas suffisamment de donneurs. Et les jeunes restent encore trop peu concernés par ce sujet. Les nouvelles technologies de communication sont donc un relais idéal auprès des jeunes.

 Le don du sang ne prend que quelques minutes
Le don du sang ne prend que quelques minutes © Radio France

En Indre-et-Loire, sur les trois premières semaines du mois de juillet, il n’y a eu que 1000 poches de sang collectées. C’est 15 % de moins que sur la même période en 2013 ; alors que la demande est toujours aussi importante. Il faudrait 650 poches de sang en une seule semaine pour répondre aux besoins de l’ensemble des malades.

Facebook, Twitter, Instagram ou encore les SMS sont des techniques de communication de plus en plus utilisées pour sensibiliser les jeunes, donc les futurs donneurs, au don du sang.

"Il faut partager son expérience de don du sang comme on peut le faire quand on va au cinéma"

Céline Guédon, responsable promotion don du sang à l'établissement français du sang

Don du sang : les réseaux sociaux utilisés pour attirer les jeunes