Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne: 60 millions d'euros de pertes agricoles après les orages

lundi 12 août 2013 à 17:26 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

La chambre d'agriculture de la Dordogne vient tout juste de révéler son estimation des dégâts sur les exploitations agricoles en Dordogne, après les orages de grêle du 2 août dernier.

Les noix tombées au sol sont perdues. Les récoltes de cette année et de l'an prochain sont compromises pour certains producteurs
Les noix tombées au sol sont perdues. Les récoltes de cette année et de l'an prochain sont compromises pour certains producteurs © Radio France - Jules Brelaz

60 millions d'euros de pertes!

D'après la chambre d'agriculture de la Dordogne, c'est le montant impressionnant des dégâts sur les exploitations après les orages de grêle du 2 août dernier.

Le chiffre tombe alors que Xavier Beulin, le président de la FNSEA, principal syndicat agricole, vient au chevet ce mardi des agriculteurs du Périgord.

Ils sont plus de 2000 à compter les pôts cassés, certains ont perdu toute leur récolte, et celle de l'année prochaine est compromise.

Une situation de crise exceptionnelle qui pourtant " n'est pas prise au sérieux", lance la FDSEA en Dordogne en colère.

Une commission d'expertise se réunit le 9 octobre pour attribuer les aides et reconnaître le caractère de calamité agricole pour la Dordogne. La FDSEA en Dordogne souhaite accélerer le calendrier des aides, car pour elle, les aides ne couvrent pour l'instant que 1% des pertes!

La FDSEA de Dordogne furieuse car les aides ne couvrent... que 1% des pertes!

Par ailleurs le département de la Dordogne vient de publier le détail des aides d'urgence allouées aux agriculteurs.

Le conseil général a déjà promis 300 mille euros . Il faut ajouter à cela 30 mille euros dans le cadre du service de remplacement.

600 journées de travail au total seront disponibles, dont 400 (pour un coût de 20 mille euros) pour les besoins les plus urgents qui devront être utilisées avant la fin octobre.

Ces "journées" sont en fait des jours de travail où du personnel qualifié vient en aide aux agriculteurs sur leur exploitation.

Enfin 10 mille euros seront consacrés au financement de 200 autres journées pour les besoins différés notamment les besoins de taille de vergers ou de vignes accrus.