Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drôme : 2 mois de prison ferme pour le violeur de juments à Mercurol

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné ce vendredi après midi un ouvrier agricole surpris au moins à deux reprises pour des actes de zoophilie. Il est reconnu coupable de sévices sur animaux.

Palais de justice de Valence
Palais de justice de Valence © Radio France - Stéphane Milhomme

L'ouvrier agricole est entre deux gendarmes, le regard perdu et répond benoîtement aux questions : "je ne sais pas ; j'ai honte ; je n'explique pas ". Sauf qu'il y a les faits que rappelle le président.

Début mai, le suspect a été interpellé après avoir été pris en photo à Mercurol (au nord Valence), par les propriétaires des juments. Mis en examen, il devait être jugé en octobre prochain. Et puis, le 24 mai, il récidive : l'homme attache une jument, monte sur un tabouret et la pénètre. On en restera là pour les détails. 

"J'aime les chevaux et je joue au tiercé"

Le sexagénaire le dit lors de l'Instruction : "j'aime les chevaux et je joue au tiercé ". A l'audience, le procureur s'énerve : "et c'est quoi la relation entre le tiercé et ce que vous avez fait ? Je ne comprends rien à ce dossier ". Le magistrat requiert 6 mois de prison dont 3 avec sursis et une obligation de soins, mais pas de mandat de dépôt.

La Cour de Cassation le dit : dès qu'il y a pénétration, c'est un sévice sur animal. Au passage, la fondation Brigitte Bardot est partie civile et réclame des dommages et intérêts. Pour l'avocat de l'association, le prévenu "veut être le maître, celui qui a le pouvoir sur les animaux ".

"Il a des tendances zoophiles, on ne choisit pas sa sexualité."

Le défenseur de l'ouvrier agricole joue la carte du second degré : "(pour son client) le bonheur et l'amour sont dans le pré. Il a des tendances zoophiles, on ne choisit pas sa sexualité. " C'est un zoophile mais l'avocat considère que ce n'est pas punissable, car il n'y a pas eu intention de faire mal aux juments ou de commettre des actes de cruauté. Il conclut en avançant que "la Justice ne devrait pas s'occuper de la sexualité ".

Le tribunal correctionnel de Valence condamne finalement l'ouvrier agricole à deux mois de prison ferme. Il reste aujourd'hui trois juments, Volga, Précieuse et Majesté. Trois animaux qui, à Mercurol, prennent peur quand des humains s'approchent. Y compris la jeune fille de la famille qui pratique l'équitation.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess