Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elles cachent 40 kg de nourriture sous leur jupe à Romans et Valence

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Quatre Roumains ont été interpellés jeudi à Romans, dont trois femmes. Elles sont soupçonnées d'avoir dérobé 40 kg de denrées alimentaires dans plusieurs magasins de la région en les cachant sous leur jupe.

Police nationale
Police nationale © Radio France - / OC

Quand on regarde sous les jupes des filles, on y trouve parfois... des marchandises.Trois Roumaines basées à Lyon ont été interpellées jeudi soir par la police de Romans à bord d'un véhicule. A l'intérieur de la voiture, 40 kg de denrées alimentaires. Des vols effectués autour de Romans et Valence.La méthode avait déjà été utilisée par des ressortissantes roumaines en mars dernier : une grande jupe, et dessous de grandes sacoches très pratiques pour dissimuler des objets.

Quatre personnes interpellées

Jeudi, c'est un contrôle fortuit de la police qui a conduit aux interpellations. Dans le véhicule arrêté, un homme de 55 ans au volant, et 3 femmes de 40 à 43 ans. Tous d'origine roumaine. Auprès d'eux, pas moins de 40 kg de nourriture en tout genre. Personne ne reconnait les faits, mais les enquêteurs parviennent à faire le rapprochement entre la marchandise et plusieurs vols de magasins à Romans, Valence et St Marcel les Valence entre autres.

Convoqués devant la justice en août

Les femmes agissaient dans les grandes surfaces, pendant que l'homme attendait dans la voiture. Après une nuit et une matinée de garde à vue pour 3 d'entre eux, tous ont été relâchés. Ils sont convoqués devant le tribunal correctionnel au mois d'août.La technique de la jupe n'est pas nouvelle, mais plutôt désuète désormais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess