Émissions – Rendez-vous Musique

FONDETTES : Logement, eau, impôts... les réponses des candidats à la mairie

Municipales - les candidats à Fondettes.

Trois des quatre têtes de liste aux municipales à Fondettes ont répondu en direct aux questions des Fondettois ce mercredi matin sur France Bleu Touraine.

Les têtes de listes Jacques Gaillard (divers droite), Gérard Garrido (divers gauche) et Jacques Sauret (sans étiquette) étaient les invités de France Bleu Touraine ce vendredi matin. Ils ont répondu aux questions de Jean Lebret et de Fondettois en direct du marché de la ville. Cédric de Oliveira (UMP) a décliné notre invitation.

Le logement

Gérard Garrido : Nous avons construit sous notre mandat 127 logements "abordables" - le mot "social" crispe les gens. C'est la première fois qu'on arrive à une telle densité. Ils sont, c'est volontaire, très bien situés. Il en manque 411, autant que nous en avons, pour arriver au seuil légal de 20%. C'est l'affaire de plusieurs mandats.Jacques Sauret : Du fait du prix du foncier, les jeunes familles ne peuvent pas s'installer. Du coup nous fermons des classes à l'école alors que la population augmente.Gérard Garrido : Quand on construit des logements sociaux c'est aussi pour les personnes âgées.Jacques Gaillard : Construire des logem ents sociaux dans la zone des Deux-Croix, projeter d'en entourer la piscine, ça me semble une très mauvaise idée.Gérard Garrido : Je n'ai jamais considéré que la construction de logements dégrade un site.Jacques Sauret : On ne peut pas continuer à grignoter sur les terrains agricoles et la forêt. Concentrons un peu, comme à Saint-Cyr, avec quelques immeubles bas. Cela permet de diminuer les impôts, la viabilisation du terrain coûte la même chose quoi que l'on construise dessus.Gérard Garrido : C'est faux, le PLU rend 70 hectares à l'agriculture.Jacques Gaillard : Le PLU a le défaut de ne prévoir aucune réserve foncière pour les équipements qui seront nécessaire aux milliers d'habitants supplémentaires que nous attendons.

La fourniture d'eau

Gérard Garrido : Une régie peut faire partie de notre programme, comme nous l'avons fait pour la cantineJacques Sauret : Si je suis élu maire nous passerons en régie. Je suis président du syndicat des eaux et nous sommes très contents de ce que fait Véolia eau au plan technique. Mais en matière de relations clients les retours sont très mauvais. Il faut bien sûr que Saint-Etienne-de-Chigny et Luynes soient d'accord.Jacques Gaillard : Il faut d'abord une véritable étude de marché pour pouvoir comparer.

La piscine

Jacques Gaillard : Il faut aller jusqu'au bout de la démarche et compléter nos équipements, qui sont saturés. C'est pourquoi je suis opposé à la construction de logements dans la zone des Grands-champs. Cela permettrait de mutualiser les parkings.

La "rumeur du Sanitas"

Gérard Garrido : Ce n'est pas la première fois que nous avons ce genre de rumeur. En 2008 j'ai entendu qu'on allait construire des HLM pour toute la population que Saint-Pierre-des-Corps ne voulait plus ! C'est bien sûr faux.Jacques Gaillard : En matière d'urbanisme il faut maîtriser la densification. Densifier c'est un besoin en centre-ville, mais construire des habitations les unes sur les autres avec uniquement des espaces verts publics, non. L'esprit des Fondettois c'est un peu d'espace privé aussi.

La place de l'agriculture dans le PLU

Jacques Sauret : Favorisons l'installation de jeunes agriculteurs pour mieux ancrer cette activité. La cuisine centrale prépare mille repas par jour, nous avons donc des débouchés à proposer.Jacques Gaillard : les Varennes ont cette vocation au maraîchage.Gérard Garrido : C'est déjà fait, nous venons d'acheter des terrains dans les Varennes, effectivement avec un contrat d'approvisionnement de la cuisine centrale sur plusieurs années.

Télécabine

Gérard Garrido : La traversée de la Loire entre ici et La Riche est un projet auquel j'adhère, mais il faudrait avoir plus de détails sur la réalisation.Jacques Sauret : Sur le principe oui, si on ne le fait pas entre Fondettes et La Riche ce sera fait entre Saint-Cyr et Tours.Jacques Gaillard : Réétudions ce dossier pour trouver la meilleure solution technique et économique.

Impôts

Jacques Sauret : Nous sommes les champions de la fiscalité locale, ce ne sera pas facile de baisser les impôts car les dotations de l'Etat vont diminuer, mais avec une bonne gestion c'est possible.Gérard Garrido : Nous ne sommes pas non plus en tête des impôts les plus élevés mais sixième dans le département. C'est vrai que c'est beaucoup. Mais on sait qu'il faut des équipement supplémentaires.Jacques Gaillard : Justement, notre priorité sera au développement économique pour étendre nos ressources.

Partager sur :