100% ASNL, la minute

Du lundi au vendredi à 7h55 et 18h15

Jean-Louis Garcia, préoccupé par le niveau physique de ses joueurs.
Jean-Louis Garcia, préoccupé par le niveau physique de ses joueurs. © Maxppp - Alexandre Marchi

L'entraîneur de l'ASNL Jean-Louis Garcia : "il faut un état d'esprit de combattants !"

Diffusion du mercredi 26 février 2020 Durée : 1min

A deux jours du choc contre Clermont au stade Marcel-Picot, l'entraîneur de l'ASNL Jean-Louis Garcia s'inquiète du manque de physique de ses joueurs, notamment lors de la seconde période en Pïcardie face à Chambly (défaite 2-1 vendredi dernier).

Alors que le président de l'AS Nancy Lorraine Jean-Michel Roussier a annoncé son départ ce mardi. Sur le terrain, l'équipe première est en quête d’un nouveau souffle. Après cette défaite (2-1) vendredi dernier face à Chambly, l'entraîneur Jean-Louis Garcia fait part de sa colère, notamment sur le manque d’effort physique de ses joueurs.  

"Il y a des mecs, j'ai l'impression qu'en deuxième mi temps, on est carbonisés, déplore le technicien lorrain. Un gars s'en va pendant quatre jours, il y en a un qu'on arrête parce qu'il a mal à la cheville, l'autre il fait son match de rentrée. Tout le monde a une excuse, il faut arrêter !"

"C'est la première crise de résultats depuis le début de saison, à nous d'être mentalement très fort. La solution, elle va aller avec ceux qui sont à 100% physiquement, ceux qui sont capables d'encaisser une charge de travail, capable d’enchaîner les efforts à haute intensité."

Il faut réinsuffler un état d'esprit de combattants avec un goût de l'effort beaucoup plus prononcé. Tu as le droit de ne pas être inspiré, mais tu donnes ! Tu donnes tout pour l'équipe ! Ou alors si on a tout donné, on n'en a pas beaucoup en réserve, et c'est inquiétant aussi.

L'inquiétude et le coup de colère de Jean-Louis Garcia avant un nouveau rendez-vous compliqué ce vendredi soir. L'ASNL reçoit Clermont, une équipe du TOP 5, candidate à la montée en Ligue 1.