100% ASNL, la minute

Du lundi au vendredi à 7h55 et 18h15

Amine Bassi prend de l'épaisseur, match après match
Amine Bassi prend de l'épaisseur, match après match © Maxppp - Fred Marvaux

Amine Bassi passe un cap

Diffusion du mercredi 23 octobre 2019 Durée : 1min

Amine Bassi est en pleine phase de progression. Titulaire à Ajaccio, sur un terrain dégradé et dans un match très physique, le meneur de jeu de l’ASNL a réussi à exister et a délivré quelques bons ballons à ses partenaires. Loin de son image passée de joueur un peu dilettante.

Il y a 18 mois, Amine Bassi n’aurait probablement pas débuté un match comme celui de vendredi dernier. Le terrain ne permettait pas à son jeu de dribble et de passe au sol de s’exprimer et le meneur de jeu de l’ASNL aurait fini par s’embourber sur le champ de patates de François Coty. Vendredi soir, non seulement Bassi a joué mais il a été performant. Jean-Louis Garcia a justement piqué son joueur le matin du match en lui parlant de son image : 

"J'ai entendu des choses comme ça, on m'a dit qu'on arrivait dans une période où ça n'était pas des matchs pour Amine. Tu vas montrer que tu as franchi un cap et que tout ça, c'est des conneries. Sur un terrain difficile, le super technicien sera toujours plus à l'aise qu'un joueur en difficulté sur un terrain normal. Ce que j'ai aimé c'est sa générosité et son goût de l'effort."

Dans la même veine, Vagner a lui aussi montré un visage plus agressif. Le rendement défensif de ces joueurs a aussi permis à l’ASNL de ne pas prendre de but pour la première fois à l’extérieur cette saison en championnat.