Replay du mercredi 2 octobre 2019

Jean-Louis Garcia, l'entraîneur de l'ASNL veut un garder un groupe soudé

- Mis à jour le
La Minute foot ASNL.
La Minute foot ASNL. © Getty

L'infirmerie de l'AS Nancy Lorraine est en train de se vider. Hormis Vincent Marchetti blessé de longue date, tous les joueurs de l'effectif sont aptes à jouer le match de vendredi face à Niort pour la 10e journée de Ligue 2. Pour l'entraîneur Jean-Louis Garcia, il va falloir gérer le groupe pour garder tout le monde concerné. 

Si le technicien nancéien a trouvé une certaine stabilité dans son onze de départ, il essaie de changer la composition de son banc de touche régulièrement. Malaly Dembélé, souvent convoqué a été mis à disposition de la réserve. Nguiamba et Nguessan ont alterné entre le groupe pro et la réserve le week-end. Jean-Louis Garcia essaie d'expliquer le plus possible ses décisions aux joueurs, bien conscient de l'importance de garder un groupe soudé : 

"Pour moi, c'est une des choses les plus importantes, le management des gens qui ne sont pas retenus. C'est normal la déception, on ne peut pas empêcher qu'un garçon n'ait pas le sourire quand il sent qu'il n'est pas retenu. Il faut qu'au fond de lui, il le prenne avec suffisamment de recul pour ne pas polluer le groupe retenu. C'est le plus difficile. Je me félicite d'avoir un groupe avec cet état d'esprit parce que les garçons arrivent à contenir leur légitime déception."

Comme le veut la formule répétée maintes fois par les joueurs de France et de Navarre, le groupe vit bien, aidé évidemment par les résultats favorables des dernières semaines.