100% ASNL, la minute

Du lundi au vendredi à 7h55 et 18h15

Le tifo des 10 ans des Saturday FC , groupe ultra de l'AS Nancy Lorraine en tribune Piantoni au stade Marcel Picot, le 13 décembre 2019
Le tifo des 10 ans des Saturday FC , groupe ultra de l'AS Nancy Lorraine en tribune Piantoni au stade Marcel Picot, le 13 décembre 2019 © Radio France - Cédric Lieto

La commission de discipline de la LFP attend l'ASNL

Diffusion du mercredi 15 janvier 2020 Durée : 1min

Journée très importante pour l'AS Nancy Lorraine et ses supporters. La commission de discipline de la Ligue de football professionnel va examiner le cas du club au chardon ce mercredi après plusieurs incidents ces dernières semaines.

Deux épisodes seront jugés par la commission. D'abord, le festival pyrotechnique qui s'était joué à Picot le 13 décembre dernier face à Châteauroux pour les 10 ans du groupe ultras Saturday FC. Plus d'une cinquantaine de fumigènes comptés par le délégué du match, ce qui est bien sûr interdit. Le club risque une amende qui va forcément nuire à sa santé financière, déjà précaire.

L'autre risque, c'est de se voir infliger une fermeture de tribune ferme et/ou avec sursis. D'autant qu'une chose est quasiment acquise, c'est la suspension de la tribune Piantoni pour au moins un match suite à de nouveaux chants à caractère discriminatoire comme le formule la commission de discipline dans ces compte rendus. En clair, ces chants anti-messins, à caractère homophobe, qui ont de nouveau retenti à Picot vendredi dernier contre Valenciennes et qui ont été relevés par le délégué du match. De quoi faire tomber au moins l'un deux matchs de suspension de tribune avec sursis décidé en septembre. Pas certain que toutes les tribunes de Picot soient ouvertes avant le mois de mars.