Replay du lundi 31 août 2020

Les encouragements pour l'ASNL après les deux premiers matchs

- Mis à jour le
Jean-Louis Garcia peut tirer du positif de ces deux premiers matchs de l'ASNL
Jean-Louis Garcia peut tirer du positif de ces deux premiers matchs de l'ASNL © Maxppp - Cédric Jacquot

Première à Picot mitigée samedi dernier pour l'AS Nancy Lorraine. L'équipe de Jean-Louis Garcia n'est pas passée loin de la victoire face à Guingamp, un des favoris du championnat. Score nul 2 à 2 après avoir encaissé l'égalisation dans les arrêts de jeu.

Voir le verre à moitié plein ou à moitié vide ? Contre les Bretons, Nancy, mené 1-0 a su renverser le match en moins de dix minutes grâce à un doublé de Mickaël Biron arrivé d'Epinal cet été en Nationale 2. Très encourageant mais l'ASNL a craqué comme souvent la saison dernière, dans les derniers instants. Nancy qui court après une victoire en match officiel depuis 11 rencontres. Nancy n'a pas bien géré les derniers instants de la partie reconnaît l'entraîneur Jean-Louis Garcia : 

"Il me semble que juste avant l'action guingampaise, on récupère le ballon et on le perd aussitôt mais on le perd dans une zone où on n'a pas le droit de le perdre à une minute trente de la fin du match. Tu allonges ! Je ne sais pas si je dois dire qu'on doit apprendre à le faire parce que quand on a des joueurs d'expérience, on devrait savoir le faire."

"On fait de belles choses"

Malgré tout, privée de son meneur de jeu Amine Bassi, blessé et de Mehdi Merghem out pour plusieurs mois, l'ASNL a su se montrer dangereuse. Débuts encourageants pour le défenseur Abdelhamid El Kaoutari : 

"Quand on regarde le contenu, on fait de belles choses, on est mieux que la saison dernière. Il n'y a toujours pas le score qui va avec."

Avec la trêve internationale, Nancy va avoir du temps pour travailler, et surtout ressortir du positif de ces deux premiers matchs pour Jean Louis Garcia : 

"Je leur ai dit à quel point il y avait des aspects positifs, qu'il fallait qu'on continue comme ça, qu'ils n'avaient pas baissé la tête, qu'ils avaient de quoi être déçus mais pas abattus et qu'en aucun cas, ils ne pouvaient montrer le moindre signe de découragement. Surtout pas après ces deux matchs contre ces deux adversaires et avec ce déroulement."

L'entraîneur nancéien persuadé que son équipe remportera l'un de ses deux prochains matchs à l'extérieur à Niort ou au Paris FC.