100% ASNL, la minute

Du lundi au vendredi à 7h55 et 18h15

Vagner a marqué son 7e but face à Grenoble
Vagner a marqué son 7e but face à Grenoble © Maxppp - Cédric Jacquot

Travailler devant le but sans "psychoter" pour Jean-Louis Garcia

Diffusion du mardi 26 novembre 2019 Durée : 1min

L'AS Nancy Lorraine a toujours autant de difficultés à marquer des buts. Nancy est la 13e attaque de Ligue 2 malgré son gros potentiel et un jeu plutôt agréable à observer des tribunes. Sur les cinq derniers matchs de championnat, Nancy n'a fait trembler les filets adverses que deux fois.

Encourager et dédramatiser

Heureusement, la défense nancéienne est quasiment imperméable. Elle n'a encaissé que deux buts sur la même période, ce qui a permis à l'ASNL d'engranger tout de même cinq points. Une attaque pas assez performante pour permettre à Nancy d'accrocher pour l'instant le bon wagon. Le manque de réussite des attaquants n'est pas forcément compensé par des buts sur coups de pieds arrêtés ou par un coup de chance de temps en temps. Pour Jean-Louis Garcia, l'entraîneur, il faut doser entre travailler devant le but et ne pas se focaliser sur cette question : 

"Quand je dis "ne pas appuyer dessus, c'est tous les jours répéter aux attaquants qu'ils doivent marquer. Ce genre de discours est hyper négatif, les joueurs savent. Là où je suis avec eux, c'est si on fait une séance spécifique devant le but, à les féliciter, les récompenser, les encourager, à dédramatiser une occasion ratée. C'est comme ça qu'on redonne de la confiance, je pense."

Jean-Louis Garcia qui veut aussi que toute l'équipe soit tournée vers l'objectif de marquer davantage, pas seulement les attaquants. Pour l'heure, aucun des trois défenseurs centraux n'a fait trembler les filets par exemple en championnat.