Replay du jeudi 25 février 2021

Les erreurs individuelles sont-elles un boulet pour l'ASNL ?

S'il n'y avait jamais d'erreur il n'y aurait pas de buts. Une lapalissade dans le football qui est une réalité pour l'ASNL cette saison. Trop souvent, les Nancéiens ont dilapidé des points après des bévues individuelles, comme face à Grenoble. Pourquoi l'équipe ne progresse pas dans ce domaine ?

Les Grenoblois ont profité des errances défensives nancéiennes pour l'emporter (1-2)
Les Grenoblois ont profité des errances défensives nancéiennes pour l'emporter (1-2) © Maxppp - Cédric Jacquot

Pour que l'adversaire marque des buts, il faut aussi compter sur des erreurs individuelles. Une évidence dans le football et dans le sport en général. L'objectif est d'en faire le moins possible pour éviter d'anéantir une prestation qui pourrait déboucher sur une opération comptable juteuse. L'ASNL en sait quelque chose, depuis le début de saison, elle est sujette à ce genre de scénario qui sans sa position au classement est un vrai problème.  

Mauvais placement, geste mal assuré, déconcentration, manque de communication, une palette que les joueurs Nancéiens ont trop souvent montré cette saison. Ce fut le cas encore face à Grenoble (1-2), à Dunkerque (1-2) ou encore au Havre (1-1). Faire de l'erreur individuelle une source de progrès collectif, l'ASNL ne sait toujours pas le faire. Pourquoi la formation de Jean-Louis Garcia ne progresse pas dans ce domaine ? Écoutez le débat avec Laurent Pilloni, Pape Diakhaté, ex-capitaine de l'ASNL et aujourd'hui entraîneur de l'US Vandoeuvre et Hamza Brikat, coach de l'AS Ludres. 

Vos rendez-vous ASNL à écouter et à podcaster sur France Bleu Lorraine :