Replay du mercredi 6 janvier 2021

Et si l'ASNL avait retrouvé du cœur ?

- Mis à jour le

Enfin, l'ASNL goûte à nouveau au succès après cinq longs mois de disette. En s'imposant ce mardi soir à Valenciennes (2-3), l'ASNL a pris une bouffée d'oxygène au classement mais a surtout montré une volonté de ne pas abdiquer malgré deux buts de retard et une infériorité numérique. À confirmer.

Vinni Triboulet s'est montré décisif après sa rentrée en seconde période à Valenciennes
Vinni Triboulet s'est montré décisif après sa rentrée en seconde période à Valenciennes © Maxppp - Alexandre MARCHI

En allant l'emporter ce mardi soir à Valenciennes (2-3), l'ASNL a mis fin à cinq mois de pénurie de victoire et ouvre l'ère de son nouveau président Gauthier Ganaye de la meilleure des manières. Grâce à ce succès, les Nancéiens se donnent de l'air au classement mais ont particulièrement surpris en s'obstinant à aller de l'avant malgré les vents contraires. Menée deux à zéro et en évoluant à dix contre onze pendant 35 minutes en seconde période, l'ASNL n'a jamais renoncé grâce à des qualités de cœur rassurantes bien au-delà de celles démontrées depuis le début de saison. Rassurant certes, mais à confirmer.  Écoutez Laurent Pilloni et ses débatteurs du mercredi : Basile Camerling, ex-joueur de l'ASNL et Fabrice Gwizdack, supporter de l'ASNL.